Prévenir les maladies : bien dormir
Sommaire

Prévoyez un " sas de décompression "

On ne peut pas passer tout d'un coup d'une activité soutenue au sommeil. Les mécanismes d'éveil doivent se mettre en veilleuse pour permettre le déclenchement des mécanismes du sommeil. Il faut donc savoir s'arrêter et s'occuper par des activités calmes, non angoissantes, sans rapport avec l'activité professionnelle ou les soucis du moment. Bannissez les activités crispantes comme les jeux vidéo, les films d'horreur ou les discussions familiales orageuses. Il est également vivement conseillé de mettre en place un rituel du coucher.

Attention au dîner du soir

Évitez les dîners riches, copieux et arrosés.

Oubliez également le proverbe « qui dort dîne » car la faim risque de vous empêcher de sombrer. Si vous êtes sensible au café, cessez d'en boire après 16 heures car la caféine a une longue durée d'action. Préférez une infusion calmante, un verre de lait chaud (avec éventuellement un peu de miel).

Si malgré ces recommandations, vous persistez à mal dormir, sachez que vos troubles du sommeil peuvent être liés à une vie trop sédentaire et confinée. Un peu de marche, de vélo ou de natation auront une incidence bénéfique sur la qualité de votre sommeil (à pratiquer à distance du coucher).

Certaines plantes comme le houblon, la valériane ou la passiflore peuvent également améliorer vos nuits.

Dans tous les cas, ne prenez jamais de somnifères s'ils ne vous ont pas été directement prescrits par un médecin. Et n'hésitez pas à le consulter en cas de troubles du sommeil qui persistent.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :