Premiers bébés français issus de la congélation d’ovocytes

Deux enfants, des jumeaux, viennent de naître à partir d’embryons congelés. C’est une première en France, qui pourrait aussi donner lieu à une modification de la loi. En effet, ces deux enfants ont vu le jour grâce au Pr René Frydman, qui a contourné la loi existante.

PUB

Congélation d’ovocytes : un vide juridique à combler

Celle-ci autorise à prélever des ovocytes puis à les congeler, mais à condition de ne pas utiliser la méthode la plus performante, laquelle est assimilée à de la recherche sur l'embryon. Il a donc profité d’un vide juridique en employant une autre méthode dite de vitrification, laquelle n’est pas mentionnée dans la loi.

Cette belle réussite représente une nouvelle étape dans l’amélioration de l'aide médicale à la procréation. En effet, la révision 2011 des lois de bioéthique devrait permettre de régulariser ces nouvelles techniques dans le cadre de l’assistance à la procréation. Un projet de réforme prévoyant d'autoriser la vitrification ovocytaire devrait être examiné dans les mois qui viennent par le Parlement.

PUB
PUB

La congélation d’ovocytes : une méthode fiable

A ce jour, près de mille enfants sont nés dans le monde grâce à une méthode de congélation d’ovocytes, attestant de la fiabilité et de l’innocuité de ces techniques.

A savoir : les techniques de congélation d’ovocytes sont principalement proposées aux femmes atteintes d’un cancer qui doivent subir un traitement pouvant altérer leur fertilité. Leurs ovocytes sont prélevés puis congelés avant le traitement et pourront ainsi servir plus tard lorsqu'elles souhaiteront réaliser une fécondation in vitro.

Nouvel Observateur, L’Express, novembre 2010.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 05 Novembre 2010 : 13h56
Mis à jour le Lundi 08 Novembre 2010 : 09h46
PUB
PUB

Contenus sponsorisés