Pourquoi il y a de plus en plus de célibataires à 30 ans

© Istock

Fêter ses 30 ans, c'est franchir un cap. L'occasion, pour de nombreuses personnes, de faire un premier bilan. Et, souvent, de s'interroger sur sa vie de famille. Mais à l'heure où 4 Français sur 10 vivent seuls, être en couple ne semble plus acquis. E-Santé décrypte les raisons de ce célibat croissant avec des spécialistes du domaine.

PUB

A chaque repas de famille, ou presque, la question qui fâche est lancée sur la table. De préférence avant le dessert. "Quand est-ce que tu nous présente ton amoureux ?" Plus les années passent, plus elle semble préoccuper l'entourage. Particulièrement si l'objet de ces tracas est une femme.

"Le temps passe vite, et il est peut-être plus cruel pour la femme que pour l'homme", confirme Valérie Bruat, conseillère relationnelle et fondatrice de l'agence matrimoniale Entre Elle et Lui. Souvent, passé un certain âge, il y a une pression sociale et familiale."

Pourtant, être célibataire à 30 ans n'a plus rien d'anormal. Selon l'Insee, 40.6 % des adultes français ne vivent pas en couple. Le phénomène est massif, mais aussi récent : en 1990, presque 80 % des trentenaires avaient trouvé leur moitié.

PUB
PUB

La durée d'études s'allonge

Le fait est que le monde a changé, et les femmes avec. Aujourd'hui, elles prolongent leurs études plus souvent qu'avant. Or, "de manière consciente ou inconsciente, la vie professionnelle prend le pas sur la vie amoureuse", selon Valérie Bruat.

Les observations de l'Insee confirment ce constat empirique : le niveau de diplôme est fortement associé au statut matrimonial. Et plus les années d'études sont longues, plus les femmes sont célibataires. Ainsi, en 1999, 70 % des trentenaires diplômées du supérieur vivaient en couple contre 76 % des titulaires d'un BEP ou CAP.

Valérie Bruat l'a constaté : "Il n'est pas rare de voir des femmes de 30-35 ans célibataires, sans enfant, et avec très peu d'expérience amoureuse." Parce que, le temps de faire son nid dans une entreprise, d'acquérir son autonomie financière, la bagatelle peut passer au second plan.

"Il n'est pas impossible de concilier vies amoureuse et professionnelle, mais la société génère cette impression", analyse l'experte en relations. Le problème, c'est que les rencontres deviennent plus difficiles une fois le diplôme obtenu.

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé et validé par Lubomir Lamy, Professeur de psychologie sociale le Vendredi 16 Février 2018 : 14h13
Source : Bilan démographique 2017, Insee, 16 janvier 2018
Fiche thématique "Couples et familles" édition 2015, Insee, 16 décembre 2015 
Vivre en couple - La proportion de jeunes en couple se stabilise, Insee, 12 février 2010
La femme seule et le Prince charmant, Jean-Claude Kaufmann, éditions Armand Colin
L'amour ne doit rien au hasard, Lubomir Lamy, éditions Eyrolles
La rédaction vous recommande sur Amazon :