Célibat : les hommes ne restent pas seuls longtemps !

© Istock

Qui a dit que les hommes adoraient être des célibataires endurcis ? Selon une enquête menée par le site de rencontres eHarmony, ils vivraient beaucoup moins bien leur célibat que les femmes et ne pourraient rester seuls bien longtemps... 

Publicité

Les hommes vivent plus mal leur célibat que les femmes

Selon l'enquête réalisée et publiée par le site de rencontres eHarmony, une majorité d'hommes (70%) ont révélé ressentir une plus grande pression que les femmes (58%) à trouver l'amour. Pour le Dr Linda Papadopoulos, psychologue chez eHarmony, cela pourrait s'expliquerpar le fait qu'ils sont plus succeptibles de souffrir de solitude. Cette enquête "remet en question l'idée reçue du célibataire endurci qui préfère sa vie de célibataire par rapport aux femmes" a-t-elle commenté. Le manque de sexualité serait aussi un aspect du célibat qui pèse beaucoup plus sur les hommes que sur les femmes, appuie le Dr Papadopoulos.

Publicité
Publicité

Célibataire, un choix de vie pas encore accepté ?

L'étude révèle également que :

- 41% des célibataires préferent être seuls que mal accompagnés

- 77% ont déclaré souffrir de la solitude

- 45% identifient la solitude comme un inconvénient à être célibataire.

Pour Chris Sherwood, co-auteur de l'enquête, le célibat "peut être aussi une opportunité d'apprendre sur soi et de renforcer son indépendance". Il devait être considéré "comme un choix de vie qui peut changer à tout moment" et non comme "un jugement sur le statut relationnel des gens".

La solitude du célibat remonte à l'approche de Noël

Les célibataires se retrouvent parfois à devoir vivre des situations leur rappelant leur condition ce qui peut être compliqué. Cela explique peut-être la volonté des hommes à vouloir à tous prix trouver quelqu'un avec qui partager leur vie. Noël par exemple est une période particulièrement difficile pour les célibataires puisque chacun a besoin de se sentir la personne la plus importante au monde pour quelqu'un. Un jour de fête de famille sert à mettre ces liens d'amour en évidence. Quand ils manquent, un grand creux est rendu visible. Quand on est seul dans la vie, au lieu de se sentir au milieu d'un tissu relationnel soutenant, on se sent flotter dans le vide, on manque de liens qui nous aideraient à tenir le coup ou à vivre l'essentiel de la vie, les relations fortes aux autres. On peut se demander : "A quoi sert ma vie ? Pour qui je compte ? Qu'est-ce que je fais sur terre ?" De grandes questions existentielles remontent à la surface.

Mots-clés : Celibataire, Homme, Femme
Publié par Manon Anger, journaliste santé le Vendredi 15 Décembre 2017 : 11h27
Source : Enquête réalisée par le site de rencontre eHarmony et publiée le 12/12/2017
PUB
PUB