Pourquoi est-ce si difficile de bien nourrir son enfant ?
Sommaire

Mais quand même on le voit quand un enfant est trop maigre ou trop gros !

Oui, mais le beau bébé a toujours été dans les esprits, un bébé joufflu, de type « Bébé Cadum ». Alors on aime les bébés dodus, mais en même temps, on a très peur que ce bébé joufflu devienne un adulte obèse. Et puis, il y a un facteur étonnant, c'est que les parents sous évaluent l'obésité de leur enfant. Ils le voient plus mince qu'il n'est en réalité.

Est-ce que l'environnement dans notre société (campagnes pour le " bien manger ", etc.) peut nous aider à trouver le juste milieu entre ces deux peurs, celle de donner trop et celle de donner trop peu à manger ?

Pas tellement ! Nous sommes malheureusement dans une société de pléthore qui en même temps, cherche la minceur, signe de jeunesse. À l'opposé, nous gardons des représentations archaïques de disette, et la peur de manquer. C'est ce qui rend l'exercice de mère nourricière si délicat.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Nous avons interviewé Maryse Vaillant, psychologue et co-auteur du livre " cuisine et dépendances affectives " aux éditions Flammarion.