Pourquoi c'est vital de sauver les abeilles ?
Sommaire

Le pollen : digestif, tonifiant physique et intellectuel

De plus en plus, le pollen des fleurs est redouté par les personnes allergiques en ces temps printaniers et pollués. En revanche, le pollen fourni par les abeilles n'est que très rarement allergisant. Voire, il peut protéger des allergies. Sa richesse en acides aminés soutient les fonctions de la thyroïde et permet de lutter contre les différentes fatigues. Dernièrement à l'INRA de Toulouse, on a vérifié son action bénéfique sur la flore et les inflammations du côlon. En effet, le pollen contient des ferments lactiques performants qui soutiennent les fonctions de l'estomac et des intestins. Largement conseillé pour soulager les douleurs au ventre, les inflammations et pour stimuler les fonctions d'élimination (constipation…).

L'agriculture en question

L'agro-industrie monumentale et mondiale n'a pas seulement perturbé l'environnement, les petits agriculteurs et la diversité de notre alimentation, mais elle a aussi perturbé l'écosystème des abeilles. Et ce n'est pas rien. En France, la production nationale de miel aurait chuté de 40 000 tonnes à 25 000 par an. Fin 2006, 74 % des ruches n'ont pas survécu !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Côté santé, janvier 2009.