Pour que vos enfants réussissent à l'école, augmentez leur self-esteem...

L'estime de soi (self-esteem) est un facteur essentiel de positionnement dans la vie, en particulier dans un domaine qui intéresse énormément (parfois trop ?) les parents. Rosenberg l'a noté en 1995 : il existe une corrélation positive entre « concept de soi académique » (estime de soi) et réussite scolaire.

PUB

Mais quels sont les facteurs qui participent à l'estime de soi ?

L'estime de soi, c'est l'appréciation globale d'un individu envers lui-même. C'est ce qui répondrait aux questions : « Comment est-ce que je me juge moi-même ? Quelle valeur je me donne ? De quoi est-ce que je me pense capable ? De quelle réussite ? » Il existe bien sûr une perception de soi globale dont nous allons parler, et une perception de soi plus étroite qui peut concerner l'estime de soi quant à sa compétence scolaire, voire sa compétence en une matière précise, l'estime de soi en ce qui concerne notre compétence sociale, notre jugement esthétique sur nous-même, etc.

PUB
PUB

Le sentiment de l'estime de soi global prend ses racines dans plusieurs domaines :

- Sa satisfaction par rapport à son apparence physique compte beaucoup. Un adolescent passe par une phase de changement physique très important. Son corps se transforme, il grandit, il se sexualise. Il est confronté à des difficultés comme l'acné, la transpiration excessive, etc. Il ne lui est pas toujours facile d'adopter son nouveau corps et de s'y sentir bien. Quand un adolescent est satisfait de son apparence, son estime est renforcée. C'est la raison pour laquelle il cherche à trouver un style vestimentaire qui l'aidera à renforcer cette estime. C'est parfois difficile à comprendre par les parents s'il prend un chemin inattendu - Le deuxième domaine qui participe au niveau de l'estime de soi, ce sont les compétences interpersonnelles, c'est-à-dire sa capacité à communiquer, à se faire des amis, à défendre ses opinions, à être à l'aise en groupe, mais aussi à se sentir bien dans sa peau face à quelqu'un du sexe opposé. - Les habiletés cognitives sont un autre aspect qui augmente l'estime de soi. Il s'agit de la facilité à apprendre, le fait de se trouver intelligent, de se sentir à la hauteur sur ce plan, aussi capable intellectuellement que les autres. - Un quatrième domaine, plus concret encore, c'est la satisfaction de sa réussite lors des activités scolaires. Si un adolescent est content de ses résultats, il aura plus d'estime de lui-même et c'est un cercle vertueux qui s'enclenche, puisque l'estime de soi facilite la réussite scolaire

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 12 Novembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 20 Juillet 2011 : 09h25
PUB