Des porcs transgéniques pour lutter contre la pollution

Le phosphore représente un polluant important des cours d'eau. A coup de modifications génétiques, une équipe de chercheurs canadiens est parvenue à créer des porcs capables de digérer le phosphore. Le volume des excrétions de phosphore de ces animaux est donc considérablement réduit.
PUB

Comme les poulets, les porcs sont des monogastriques dépourvus de l'enzyme phytase, laquelle est nécessaire pour digérer les phytates, principale source de phosphore dans les aliments pour animaux. Leurs excréments contiennent donc beaucoup de phosphore et le lisier étant utilisé comme engrais, ils sont les principaux responsables de la pollution des cours d'eau.

PUB
PUB

Au Canada, des chercheurs ont réussi à introduire dans la salive des porcs l'enzyme phytase. Résultats, les excrétions de phosphore des porcs diminuent de 75%. Comparativement, ajouter l'enzyme de conversion dans leur alimentation ne permettait de baisser que de 56% de la quantité de phosphore entrant dans le lisier. Avantage supplémentaire, les porcs sachant maintenant digérer le phosphore d'origine végétale, lequel est indispensable à leur santé, il est dorénavant inutile d'en ajouter à leur alimentation, ce qui diminue encore la pollution.

Publié le 03 Août 2001
Auteurs : Rédaction E-sante.fr