Polyarthrite rhumatoïde : comment bénéficier des médicaments innovants ?
Sommaire

... et d'un prix tout aussi considérable

Mais elles sont aussi très coûteuses, de l'ordre de 10.000 à 12.000 euros par an. De plus, ces molécules ont un effet suspensif et non curatif, c'est-à-dire que tout va bien tant qu'une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde continue son traitement. En revanche, l'évolution de la maladie reprend dès qu'elle l'arrête. Le traitement doit donc être poursuivi sur le long terme, ce qui finit par générer des sommes incroyables.

Polyarthrite rhumatoïde : à médicaments d'exception, délivrance d'exception

À cause du coût très élevé, les conditions de délivrance de ces biothérapies sont restrictives. Elles ne sont délivrées initialement qu'à l'hôpital ou dans certaines structures privées participant au service public. Toutefois, les personnes qui y ont accès sont de plus en plus nombreuses. En effet, on se rend compte que plus on traite tôt la maladie, moins il y a d'invalidités, d'arrêts de travail, d'interventions chirurgicales et d'hospitalisations. Donc sur le plan économique, c'est finalement rentable de les prescrire largement.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :