Le poids de l'amour

« Quand ma fille est morte d'un accident de la route, j'ai cru mourir de douleur. Et puis, je me suis trouvée très mal, écrasée par le poids de l'amour que je lui donnais. Cet amour, je n'avais plus personne vers qui le diriger ».
PUB

Cette femme parle de l'amour comme de quelque chose qui s'accumule en nous si nous ne le partageons pas. L'amour peut en effet nous étouffer s'il ne vit pas, nous détruire. La même réaction peut se produire lors d'une rupture amoureuse : quand l'amour qui nous reste n'a plus de destinataire, il nous écrase de son poids.

Quelle est la solution ?

Certainement pas d'étouffer cet amour, élan très positif et dynamique. Il est plutôt souhaitable de décider d'utiliser cette énergie autrement pour s'en libérer. Cette maman qui a perdu sa fille a investi son énergie dans la prévention des accidents de la route et elle milite avec beaucoup d'efficacité. Cet amour, elle le donne à ceux qui seront sauvés par ses actions ! Et, ce poids d'amour qu'elle a accumulé lui donne la force de convaincre, une force que tout le monde n'a pas. En effet, même si vous savez que les accidents de la route tuent, il est probable que s'ils ne vous ont jamais touché de près, vous ne vous sentiez pas militant dans l'âme.De la même manière, nous admirons tous les participants du Téléthon, souvent marqués par la souffrance dans leur famille. Ils contribuent à une recherche qui a déjà permis de sauver des vies.

PUB
PUB

Ainsi quand on pense qu'un amour perdu brise inéluctablement une personne, on se trompe souvent. Car le poids de cet amour persiste et il fait avancer le monde. Au lieu d'être brisés, ceux qui savent transformer l'amour sont plus forts. Ils font souvent partie de ceux qui font de grandes choses.

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 15 Décembre 2004 : 01h00