Le plan Cancer enregistre ses premières avancées

Le plan Cancer II 2009-2013 vient d'achever sa première année de mise en oeuvre. L'occasion d'un point d'étape qui laisse déjà apparaître un certain nombre de progrès significatifs.
Publicité

Premières avancées du plan cancer

La ministre de la Santé a remis au président de la République le premier rapport d'étape sur la mise en oeuvre du plan Cancer 2009-2013, le deuxième du genre. Réalisé à partir des données fournies par l'Institut national du cancer (INCa), ce document d'une centaine de pages détaille les actions réalisées ou engagées durant la première année du plan. Même si cette période peut sembler courte, ce bilan d'étape n'en révèle pas moins un certain nombre d'avancées significatives.

En termes financiers, 237 millions d'euros ont été mobilisés en 2009 au titre du plan, soit 98 % de ce qui avait été prévu pour cette année. Sur ce total, 49 millions d'euros sont allés à la recherche, 6 millions à l'observation, 146 millions à la prévention et au dépistage et 36 millions aux soins.

Plan cancer : recherches pluridisciplinaires et cliniques

En matière de recherche, les principales avancées enregistrées en 2009 et au cours du premier semestre 2010 concernent notamment le renforcement du soutien à la recherche pluridisciplinaire et à la recherche clinique. Objectif : permettre un transfert plus rapide des connaissances et des découvertes scientifiques au bénéfice du diagnostic et des traitements des malades. De même, la participation de la France aux programmes de recherche internationaux a été développée et l'accès aux traitements innovants et aux nouvelles thérapies a été élargi.

Publicité
Publicité

En matière d'observation, de prévention et de dépistage, le rapport "La situation du cancer en France", publié en 2009, a permis de dresser un état des lieux des inégalités face au cancer. Par ailleurs, les premiers travaux ont été lancés en vue de créer un portail des données du cancer et de la cancérologie. Le tabac, première cause de mortalité évitable par cancer, a fait l'objet de nouvelles mesures, en particulier avec un arrêté du 15 avril 2010 qui impose, dans le délai d'un an, la mise en place d'avertissements graphiques sur tous les paquets de cigarettes. Enfin, des expérimentations ont été menées afin de tester de nouvelles stratégies de détection précoce du cancer. C'est le cas, par exemple, de l'expérimentation d'actions intégrées de dépistage du cancer du col de l'utérus menée actuellement dans treize départements.

En matière de soins et de qualité de vie, l'année a vu en particulier l'achèvement de la procédure d'autorisation : 868 établissements de santé publics ou privés, répartis sur l'ensemble du territoire, sont désormais autorisés à traiter les malades du cancer. La procédure a été rigoureuse, puisque 24% des établissements qui avaient, en 2008, une activité en chirurgie, chimiothérapie ou radiothérapie n'ont pas reçu cette autorisation. Deux autres avancées méritent également d'être signalées. D'une part, la plateforme Cancer Info, destinée à l'information du grand public, est désormais opérationnelle (www.e-cancer.fr/cancer-info et 0810.810.821, du lundi au samedi de 9h à 19h). D'autre part, des actions ont été lancées pour développer "l'après-cancer", autrement dit un programme personnalisé conduit avec et par les médecins traitants des patients.

 
Publié par Hopital.fr le Mercredi 04 Août 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 09 Août 2010 : 02h00