Plaines de jeux : dangers limités et exploration illimitée

Le risque zéro n’existe pas. Mais les normes de sécurité imposées aux plaines de jeux agréées offrent à nos enfants un environnement où la prise de risque est minime. Pour un amusement sans crainte et de nombreux atouts pour le développement des petits bouts.

PUB

Les plaines de jeux sont-elles dangereuses ?

Les dangers des plaines de jeux peuvent être liés aux engins, à leur utilisation mais également à l’environnement de l’aire de jeux (parasites dans le sable ou le bois). Si la sécurité et l’hygiène des engins relèvent de la responsabilité de l’exploitant, l’utilisation qui en est faite est la responsabilité des accompagnants. Les normes imposées aujourd’hui aux exploitants garantissent des jeux sûrs, des sols « amortisseurs » de chutes, des escaliers et des barreaux aux dimensions sécurisées et des règles d’utilisation clairement expliquées : limite d’âge, distances à respecter, etc. Mais encore faut-il que ces règles soient appliquées ! Et c’est ici que les parents interviennent.

PUB
PUB

Comment éviter les accidents de plaines de jeux ?

Les accidents de plaines de jeux sont rares. Les plus fréquents sont les chutes : 71 % des accidents. Leur gravité reste limitée grâce aux sols qui amortissent les chocs. Il est toutefois toujours utile de rappeler aux enfants de faire attention et de respecter les règles du jeu. Et pour éviter que ces chutes ne se transforment en incidents plus graves, il est conseillé d’éviter les vêtements à cordons ou trop amples, pouvant s’accrocher lors de la chute. Sur la deuxième marche du podium des incidents les plus fréquents : les collisions et télescopages (21 %) ; respecter les distances de sécurité et regarder devant soi en courant sont les conseils qui s’imposent. Les doigts coincés, les coupures et les petites écorchures ne représentent que 8 % des accidents de plaines de jeux.

Mots-clés : Enfant, Jeux, Accident, Maman
Publié le 22 Juillet 2015 | Mis à jour le 22 Juillet 2015
Auteur(s) : Coline Wellemans, journaliste santé
Source : Dr Michel Dechamps – Conseiller Pédiatre ONE.
Voir + de sources
Office de la Naissance et de l’Enfance. Asbl Educasanté. http://www.obesite-sante.com/prevention/chez_l_enfant/sedentarite.shtml
La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB