Piment d’Espelette : comment l’utiliser ?

Publié le 09 Novembre 2015 | Mis à jour le 10 Novembre 2015
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne

Le piment d’Espelette de multiples atouts. Vous pouvez l’utiliser aussi bien dans des préparation salées que sucrées.

Voici un petit tour d’horizon ensoleillé. 

PUB

Vous trouvez du piment d’Espelette sous plusieurs formes. La poudre est la plus fréquente. En corde, il s’agit de piments séchés comme il se doit sous les toits des fermes où ils ont été cultivés et récoltés. Mais vous avez aussi de la gelée de piment d’Espelette.

En poudre

Comme toutes les épices, gardez-le dans son flacon d’origine à l’abri de la lumière. Vous l’ajoutez, toujours en fin de préparation (sinon il perd ses arômes surtout s’il est chauffé, dans tout ce que vous voulez : légumes, soupes, viandes et poissons quel que soit leur mode de cuisson. Il remplace le poivre.

PUB
PUB

Côté sucré, il relève très bien tout ce qui est au chocolat : cookies, mousse, chocolat chaud etc. Il surprend agréablement dans une salade de fruits ou sur des fraises au sucre.

En corde

Pour bien le conserver, suspendez votre corde dans un endroit ventilé.

Coupez-le en lanières et ajoutez votre piment d’Espelette dans des sauces, des marinades, des salades, des omelettes et des plats mijotés.

En gelée

Attention, le piment d’Espelette en gelée est beaucoup plus puissant. Vous pouvez en ajouter une goutte sur des canapés au fromage chauds, dans du fromage blanc, en badigeonner un poulet ou un gigot avant de les mettre au four, déglacer une sauce mais aussi votre poêle quand vous y aurez fait rôtir des tranches d’ananas.

Le pot ouvert se conserve obligatoirement au réfrigérateur.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés