Piment d’Espelette : l’assaisonnement à la mode

Publié le 08 Novembre 2015 | Mis à jour le 09 Novembre 2015
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Le piment d’Espelette est l’assaisonnement à la mode dans les cuisines. C’est l’épice chouchou des Chefs, Alain Ducasse en tête qui s’en sert depuis toujours. Il s’utilise à la place du poivre. 

PUB

Cocorico : le piment d’Espelette est la seule épice qui ait une AOP (Appellation d’origine protégée).

Il est produit dans neuf communes situées autour d’Espelette, dans le Pays Basque, et nulle part ailleurs. En basque, il se nomme « Espeletako biperrà ».

C’est un piment qui pèse en moyenne 35 g pour une taille de 7 à 14 cm et qui n’emporte pas la bouche. Dans la catégorie des piments doux, il est classé en position 4 sur l’échelle de Scoville qui mesure la force des piments.

PUB
PUB

AOP oblige, ses normes de semailles, de culture (uniquement en plein champ et sans traitements phytosanitaires), de récolte, de séchage puis de transformation en poudre sont rigoureusement contrôlées. Ainsi celle que vous achetez, conditionnée dans un petit flacon, provient obligatoirement du broyage des piments d’une même exploitation.

Après leur récolte (à partir du 15 août), les piments, tous d’un rouge bien égal, sont enfilés sur des cordes et ils sèchent d’abord au soleil pendant 15 jours au minimum. Le séchage se termine ensuite dans des fours pendant quelques heures.

Le piment d’Espelette se caractérise par des arômes fruités et grillés, il a une typicité particulière qui est régulièrement contrôlée. C’est elle qui fait meerveille dans les assaisonnements.

Comme pour tous les piments, sa saveur piquante vient de la capsaïne qui a aussi un effet bénéfique sur la satiété et il est particulièrement riche en antioxydants.

Il est donc tout à fait bénéfique d’assaisonner vos plats avec du piment d’Espelette !

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés