Peut-on éviter la rétention d'eau ?
Sommaire

Contre la forme lymphatique...

Il existe une forte influence génétique en ce qui concerne l'œdème lymphatique. Si un membre de votre famille en souffre, il y a de fortes chances que vous en souffriez également. Pour rappel, il s'agit d'un dysfonctionnement du système lymphatique, chargé de faire circuler la lymphe, qui accumule plus d'eau que nécessaire.

Boire plus d'eau

La première chose à faire, c'est de ne pas se priver d'eau. Cela peut sembler paradoxal, mais ne pas boire suffisamment peut aggraver l'œdème. A l'inverse, s'hydrater en quantité suffisante peut améliorer la situation – sans toutefois faire de miracle.

Réaliser des drainages lymphatiques

"La prévention de l'œdème lymphatique est bien plus difficile", prévient le Dr Christine Jurus. Et sa prise en charge également. Hormis le drainage lymphatique, peu de techniques efficaces existent.

Réalisé chez le kinésithérapeute, ce massage aide à la recirculation de la lymphe, en la ramenant dans les vaisseaux adaptés et non dans les tissus lymphatiques. Lorsqu'il est prescrit par le médecin, il peut être en partie remboursé par l'Assurance maladie. Le soulagement est, en revanche, temporaire : comme l'œdème veineuse, la rétention d'eau d'origine lymphatique évolue de façon chronique, avec des phases d'aggravation.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.