Petits bobos : les gestes essentiels

Bosse, plaie, écharde, brûlure... comment réagir, que faut-il faire et ne pas faire ? Connaître les gestes essentiels anti-bobos est important pour soulager rapidement, ne pas commettre d'impair et rassurer son enfant encore sous le choc.
PUB

Les bosses

Attention, tu vas tomb... Trop tard ! Pour éviter que les bosses se transforment en « oeufs de pigeon », appliquez immédiatement un glaçon durant 5 à 10 minutes. Mais placez celui-ci dans un gant de toilette, afin qu'il ne brûle pas la peau. Sinon, appliquez une poche de glace achetée en pharmacie, que vous avez toujours au congélateur. Ensuite, appliquez une crème ou un gel à base d'arnica (mais pas d'arnica en cas de plaie). Vous pouvez également recourir à l'arnica en granules homéopathiques (5 ou 7 CH). A savoir : en cas de perte de connaissance, même brève, il faut se rendre aux urgences.

PUB
PUB

Les plaies

Passez la plaie sous l'eau froide (lavez à l'eau et au savon si nécessaire) et désinfectez avec un antiseptique qui ne pique pas. Appliquez ensuite un pansement durant 48 heures pour favoriser la cicatrisation. Parfois, une plaie siège sur la bosse. Dans ce cas, n'appliquez pas de crème à base d'arnica, mais un autre type de pommade recommandé par le pharmacien.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 14 Juillet 2004 : 02h00
Mis à jour le Mardi 31 Mai 2016 : 16h56