Pas de jus de fruits avant l’âge d’1 an

L’Académie américaine de pédiatrie (AAP) vient d’actualiser ses recommandations en la matière. Elle conseille désormais aux parents d’éviter de donner des jus de fruits aux enfants de moins d’un an, contre 6 mois auparavant.
© Fotolia

Les jus de fruits n’ont pas d’atout nutritionnel chez le nourrisson

Cette nouvelle recommandation s’appuie sur une étude publiée dans la revue Pediatrics, rappelant que les jus de fruits n’apportent aucun bénéfice nutritionnel. Riches en sucres et pauvres en fibres, ils sont inutiles dans l’alimentation des nourrissons, voire dangereux, avec un risque de prise de poids trop élevée et pour la santé buccodentaire. Seuls le lait et l’eau sont bénéfiques.

Prévention des caries et de l’obésité

Pour autant, comme toujours en matière d’alimentation, pas question de diaboliser à outrance. Un peu, raisonnablement, est toujours permis et contribue à la variété, reconnue comme bénéfique pour la santé. Tout d’abord, chez le bébé, dans le cadre de la diversification alimentaire, il est préférable d’introduire les fruits frais au lieu des jus de fruits. Ensuite, chez l’enfant de plus d’un an, les jus de fruits doivent être consommés avec modération. L’AAP conseille de ne pas dépasser 120 ml de jus de fruits par jour entre 1 à 3 ans, 180 ml entre 4 et 6 ans et 237 ml entre 7 et 18 ans, là encore, des quantités revues à la baisse.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Jus fruit, Bebe, Jus
Source : Académie américaine de pédiatrie (AAP).