Pas d’antibiotiques en cas de bronchite !

Une étude européenne confirme l’inutilité des antibiotiques en cas de bronchite. Pis, un antibiotique comme l’amoxicilline peut entraîner des effets secondaires et contribue à augmenter le phénomène de résistance des bactéries…
© Istock

L’amoxicilline est inutile en cas de bronchite

Il s’agit d’une étude réalisée par l’Université de Southampton à partir de 2.000 adultes provenant de 12 pays européens et atteints d’une bronchite.

Répartis en deux groupes, certains ont bénéficié d’un traitement antibiotique, l’amoxicilline, à la posologie de trois prises par jour pendant 7 jours. Les autres sujets ayant un placebo.

Au final, aucune différence entre les deux groupes, les symptômes ayant duré en moyenne une dizaine de jours avec ou sans amoxicilline.

L’antibiotique n’est donc pas plus efficace qu’un placebo. Pis, il a entraîné des effets secondaires de types nausées, diarrhées et éruptions cutanées.

En pratique, mieux vaut donc se passer d’antibiotiques en cas de bronchite, d’autant que prendre inutilement des antibiotiques augmente la résistance des bactéries à de tels médicaments, compromettant leur efficacité en cas de maladies bactériennes dangereuses, parfois mortelles comme une pneumonie.

Autrement dit, gardons les antibiotiques pour les maladies bactériennes graves, et notamment pour les bronchites qui dégénèrent en pneumonie…

Bronchite : quand consulter ?

La bronchite est un symptôme qui accompagne souvent un rhume, une rhinopharyngite ou une grippe. Le plus souvent d’origine virale, la bronchite se manifeste par une toux, en réponse à une inflammation des bronches.

La bronchite est le plus souvent bénigne et disparaît en quelques jours, une dizaine de jours en moyenne.

Il est inutile de consulter sauf si la bronchite perdure, plus de 3 semaines, ou si elle survient chez une personne fragile (personne âgée, maladie chronique…).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Little P. et al., The Lancet,Early Online Publication, 19 December 2012, doi:10.1016/S1473-3099(12)70300-6.