La parvovirose du chien : très contagieuse
Sommaire

Prévention et traitement

Lorsqu'une parvovirose est suspectée, elle peut être confirmée par une recherche du virus dans les selles. Le chiot atteint doit être mis sous perfusion pour lutter contre la déshydratation et peut recevoir un médicament antiviral qui est néanmoins onéreux. Dans certains cas, des antibiotiques sont également nécessaires afin de prévenir une surinfection bactérienne. Une protection contre le parvovirus existe sous la forme d'un vaccin à administrer à 12 et 16 semaines, suivi d'un rappel annuel. Dans certaines situations à risque, il peut être nécessaire de vacciner les chiots dès 6 semaines avec un vaccin spécial plus fortement dosé. C'est en effet à partir de cet âge que les chiots sont particulièrement sensibles à l'infection, car le taux d'anticorps transmis par la mère commence à chuter ne permettant plus une protection optimale mais reste suffisamment élevé pour interférer avec la vaccination et l'empêcher d'agir.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :