Parkinson : 9 signes précurseurs qui doivent alerter

La maladie de Parkinson touche environ 100 000 personnes en France. Certains signes de cette pathologie neurologique sont bien connus, comme les tremblements, mais il y en a d’autres dont il faut aussi avoir conscience.
Parkinson : 9 signes precurseurs qui doivent alerter

La maladie de Parkinson entraîne la destruction des neurones chargés de produire la dopamine et impliqués dans le contrôle des mouvements. Cette pathologie évolutive qui aboutit à l’impossibilité de marcher et la perte d’autonomie, touche surtout des personnes âgées. La majorité des patients ont plus de 65 ans.

La dégénérescence des neurones à dopamine dans la substance noire du cerveau entraîne des perturbations de ces réseaux neuronaux. “Les patients restent asymptomatiques jusqu’à ce que 50 à 70% des neurones à dopamine soient détruits et que le cerveau ne soit plus en mesure de compenser”, précise l’Inserm sur leur site internet.

La progression des symptômes est souvent un peu différente d'une personne à l'autre. Retrouvez dans notre diaporama les 9 signes précurseurs qui doivent alerter, selon l’organisation britannique Parkinson's Foundation.

"Aucun de ces symptômes seuls ne signifie que vous devriez vous inquiéter, mais si vous avez plus d'un signe, vous devriez envisager de prendre rendez-vous avec votre médecin", précise l’organisation.

Parkinson : les 3 principaux symptômes moteurs

La maladie de Parkinson est généralement diagnostiquée après l’observation de 3 symptômes moteurs. Ces derniers ne se manifestent pas forcément simultanément. De plus, ils sont longtemps observés que d’un côté du corps. Les médecins recherchent ainsi la présence de :

  • Une akinésie : il s'agit d'une lenteur à effectuer et initier des mouvements. Le patient a des difficultés à débuter des mouvements quotidiens comme la marche et l’écriture. 
  • Une hypertonie : contractions involontaires des muscles, entraînant une raideur et une difficulté à mobiliser les articulations. Tous les muscles du corps peuvent être touchés.
  • Des tremblements : c’est le symptôme le plus connu de la maladie. Ils surviennent au repos. Il est surtout observé au niveau des mains et des bras. "Ils peuvent être intermittents et ne sont pas systématiques, épargnant environ 30% des patients", précisent l’INSERM.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.express.co.uk/life-style/health/1503694/parkinsons-disease-early-signs-symptoms-loss-of-smell
https://www.inserm.fr/dossier/parkinson-maladie/