Papillomavirus et cancer du col de l’utérus : la vaccination doit se poursuivre
Sommaire

La prévention du cancer du col de l’utérus en pratique

La vaccination contre les papillomavirus est et reste officiellement recommandée par les autorités de santé et figure dans le calendrier vaccinal : le vaccin s’adresse à toutes les jeunes filles de 11 à 14 ans avec un rattrapage jusqu’à 19 ans révolus.

La vaccination doit être maintenue, mais l’autre versant de la prévention des cancers du col de l’utérus reposant sur le frottis doit aussi se poursuivre. En effet, le vaccin ne protège que contre 70 % environ des cancers du col de l’utérus.

Toutes les femmes, vaccinées ou non, doivent donc continuer à faire un frottis tous les trois ans.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :