Panne d'érection : elle cache quelque chose

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 03 Avril 2006 : 02h00

La dysfonction érectile est aujourd'hui un sujet que l'on aborde plus facilement. Mais elle reste taboue et souvent passée sous silence. Pourtant, l'enjeu se situe bien au-delà de l'amélioration de la santé sexuelle, car chez un tiers des personnes atteintes de troubles de l'érection, ce symptôme est révélateur d'une autre maladie.

© Istock
PUB

3 millions d'hommes touchés par la dysfonction érectile

La dysfonction érectile, incapacité à obtenir et à maintenir une érection suffisante et durable pour permettre un rapport sexuel satisfaisant, est assez fréquente. Elle toucherait 32% des hommes de 40 ans et plus, à des intensités variables, soit 3 millions de personnes, tandis que 42% des hommes de plus de 35 ans auraient déjà eu des pannes d'érection. Malgré une telle incidence et l'arrivée de nouveaux médicaments, la dysfonction érectile reste un sujet tabou que peu d'hommes osent évoquer avec leur médecin. Pourtant, cette affection est source de souffrances : diminution de la santé générale, sociale et mentale avec baisse d'estime de soi et du bien-être personnel. La prise en charge est donc pleinement justifiée et se confirme même bien au-delà de l'amélioration de la santé sexuelle.

PUB
PUB

Dysfonction érectile : premier symptôme d'une maladie sous-jacente

En effet, la dysfonction érectile peut aussi être un signal d'alerte de maladies non encore déclarées. Selon une étude récente, chez un tiers des hommes souffrant de dysfonction érectile et ayant été pris en charge, ce symptôme a permis de découvrir et de soigner une autre maladie telle qu'une maladie cardiovasculaire, un diabète ou une dépression.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 03 Avril 2006 : 02h00
Source : Ian M. Thompson et coll., "Erectile Dysfunction and Subsequent Cardiovascular Disease', JAMA, 2005;294:2996-3002.
PUB
PUB
A lire aussi
L'impuissance est une alerte cardiovasculaire Publié le 12/12/2005 - 00h00

Malgré les nouveaux traitements, nombre d'hommes concernés par un trouble érectile n'osent toujours pas en parler à leur médecin. Or une dysfonction de l'érection (ou impuissance) révèle très souvent la présence d'une maladie cardiovasculaire sous-jacente. Une excellente raison de parler...

Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle)Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle...

Panne sexuelle et santé artériellePublié le 27/02/2006 - 00h00

Les risques de présenter une maladie cardiovasculaire et des troubles de l'érection sont superposables, d'après une première étude américaine réalisée grâce à la participation de plus de 9.000 hommes.

Plus d'articles