Otite congestive de l'adulte : que faire ?

© Istock
Les otites ne sont pas l’apanage des enfants. En effet, il existe aussi des otites chez l’adulte. Alors, en cas d’otite, que faire et notamment comment prendre en charge une otite congestive ?
PUB

L’otite congestive

On parle d’otite congestive lorsqu’on retrouve un tympan inflammé (et donc rouge) associé à, soit une oreille moyenne vide, soit une oreille moyenne contenant du pus. L’otite est dite "congestive" tant qu’il n’y a pas d’épanchement de pus au niveau de la caisse du tympan (oreille moyenne). Ce qui est le cas de la majorité des otites moyennes aiguës. La plupart d’entre elles ayant une origine virale et étant associées à une rhinopharyngite. Les otites purulentes sont des otites congestives qui se sont aggravées, mais, même au stade congestif, elles sont déjà très douloureuses.

PUB
PUB

Otite : que faire

En cas d’otite, que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant, la première chose à faire est de soulager la douleur. Pour cela, le paracétamol est généralement efficace (attention à ne pas dépasser la dose de 4 g par jour, soit 1 g toutes les 6 heures maximum). Si le paracétamol est sans effet, il est indispensable de consulter son médecin pour qu’il prescrive des gouttes auriculaires, des anti-inflammatoires (par voie orale), voire des antibiotiques si nécessaire (en cas d’otite purulente généralement, et donc pas en cas d’otite congestive). Il est également indispensable de contacter son médecin sans tarder si l’audition diminue de façon importante. Après 3 jours de traitement, un suivi est nécessaire pour s’assurer de la bonne évolution de l’otite et éviter les complications (les mastoïdites notamment).

Publié le 01 Septembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé