L’ostéopathie : une arme contre les douleurs articulaires ?
Sommaire

Qu'est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie envisage certaines douleurs articulaires comme l’ultime étape d’un processus d’adaptation de l’organisme.

Autrement dit, une douleur localisée prend parfois sa source dans une autre partie du corps. Exemple ? Il n’est pas rare que des personnes souffrant de colites (spasmes intestinaux) développent des douleurs articulaires, puisque l’intestin, comme les autres organes, « s’appuie » sur le squelette.

En envisageant l’organisme comme un tout, l’ostéopathe remonte la chaîne de la douleur afin de traiter le problème initial, qui peut par exemple être d’ordre viscéral (viscères abdominaux ou thoraciques).

L’ostéopathie en pratique

Considérant que la douleur provient d’un déséquilibre, l’ostéopathie va donc travailler à restaurer un bon équilibre entre les différents organes.

Ainsi, en cas de douleur articulaire, l’ostéopathe ne va pas agir directement sur l’articulation concernée mais sur les tissus qui l’entourent. Cette manipulation « à distance » permet de libérer les tensions et de limiter les phases d’inflammation aiguë.

Généralement, grâce à cette approche manuelle, l’ostéopathe obtient des résultats après deux ou trois séances. Celles-ci seront idéalement complétées par deux à trois consultations annuelles dans un but de prévention.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : * «État des lieux de l’ostéopathie et de la chiropraxie en Belgique» du KCE, 2011,https://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/kce_148b_ostéopathie_et_chiropraxie_en_belgique.pdf.