Orthosiphon

L’orthosiphon (Orthosiphon stamineus) est un formidable draineur naturel. Faisant partie des plantes diurétiques, il est souvent recommandé en cure dépurative ou en cas de régime minceur pour favoriser l’élimination.

Publicité

L’orthosiphon : moustaches de chat ou thé de java

L’orthosiphon est une plante originaire d’Asie du Sud-Est parfois appelée moustaches de chat (en référence à ses longues étamines), barbiflore ou encore thé de Java. Sur cette île ainsi qu’en Inde et en Malaisie, elle est depuis longtemps consommée pour le traitement des maladies rénales et du système urinaire. En France, elle figure sur la liste A de l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Dépuratif minceur

En phytothérapie, ce sont les feuilles de la plante qui sont utilisées : elles sont riches en flavonoïdes (antioxydants), en polyphénols, en tanins, en saponines, ainsi qu’en potassium et en huile essentielle* contenant de l’acide lithospermique. Traditionnellement proposé en cas de problèmes rénaux et d’affections de type goutte ou calculs biliaires liés essentiellement à un excès en acide urique. L’orthosiphon contribue au niveau rénal à l’élimination de l’urée en excès et du chlorure de sodium. De telles propriétés le rendent efficace pour lutter contre l’hypertension artérielle. La plante est aussi antibactérienne et antifongique.

L’orthosiphon est de plus en plus utilisé comme draineur, notamment dans le cadre d’un régime minceur.

Des études ont mis en évidence l’effet diurétique de l’orthosiphon (1) et l’European Scientfic Cooperative on Phytotherapie (ESCOP) préconise son usage en cure dépurative contre l’inflammation des voies urinaires.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Mardi 21 Avril 2015 : 11h47
Mis à jour le Mardi 21 Avril 2015 : 17h50
PUB
PUB