Orgasme : avez-vous testé la pénétration assistée ?

Publié le 23 Janvier 2018 par Audrey Vaugrente, journaliste santé
Validé par : Dr Claude Esturgie, Sexologue
Stimuler le clitoris pendant la pénétration : voilà le principe de la pénétration assistée. Un geste simple qui augmenterait vos chances d'atteindre l'orgasme. On décrypte avec le Dr Claude Esturgie, sexologue à Talence (Gironde).
PUB
© Istock

La pénétration assistée, voilà un terme qui cache bien son jeu. A première vue, il évoque des images absurdes. S'agit-il d'un coaching en direct lors de vos rapports sexuels ? Ou bien d'un nouvel objet connecté capable de vous dire si vous effectuez les bons gestes ? Ni l'un, ni l'autre.

Derrière cette expression compliquée se cache une réalité très simple… et un acte que vous pratiquez peut-être sans le savoir ! Car la pénétration assistée consiste, tout bêtement, à accompagner la pénétration d'une stimulation manuelle du clitoris.

Si vous ne l'avez pas encore testée, mieux vaut vous y mettre rapidement. D'après une récente étude, cela pourrait vous faire grimper au rideau à coup sûr. "Stimuler le clitoris au moment de la pénétration est une très bonne chose, confirme le Dr Claude Esturgie, sexologue à Talence (Gironde). Cela permet aux femmes de ressentir plus de plaisir."

PUB

C'est une question d'anatomie

La pénétration assistée fait, pour ainsi dire, des miracles sur le plaisir féminin. Sans stimulation clitoridienne, 21 à 30 % des femmes seulement connaissent l'orgasme au cours d'un rapport. C'est ce qu'a montré une étude réalisée par l'université Emory d'Atlanta (Etats-Unis).

PUB

Par contre, si la pénétration est accompagnée d'une caresse du clitoris, plus de la moitié des femmes en tirent une réelle jouissance. Des travaux publiés récemment dans la revue Archives of Sexual Behavior le confirment.

D'après ces recherches, la pénétration assistée fait une réelle différence. Les femmes pour qui l'orgasme est régulier reçoivent plus souvent des cunnilingus, osent demander ce qu'elles aiment… et pratiquent la stimulation du clitoris pendant la pénétration.

De quoi motiver les plus hésitantes. Si la pénétration assistée l'emporte de si loin, c'est avant tout pour des raisons d'anatomie. "Le clitoris ne se limite pas à sa partie extérieure, rappelle le Dr Esturgie. Il a des prolongations importantes à l'intérieur du vagin, sur la face supérieure et les faces latérales."