Offensive contre les poux

Les poux sont fréquents en milieu scolaire. Ils n'épargnent aucune classe sociale et ne sont pas liés au manque d'hygiène. La crainte de l'infestation par les poux a conduit à une utilisation abusive des produits anti-poux et au développement de résistance à ceux-ci. Pas de panique, voici les recommandations pour débarrasser efficacement nos chères têtes blondes des poux.
Publicité

Comment être sûr qu'il s'agit de poux ?

1) Le signe d'alerte est une démangeaison derrière les oreilles qui s'étend vers les tempes, la nuque, voire le haut du dos.

2) Seule la vue des poux confirme le diagnostic. Les poux sont des insectes noirs d'1 à 3 mm. S'ils ne sont pas toujours visibles, leurs oeufs, les lentes, peuvent éventuellement attester de leur présence : masse ovoïde, de couleur blanchâtre, d'un demi-millimètre environ, pouvant se confondre avec des pellicules, mais ayant la particularité d'être solidement attachée à la base du cheveu. Les poux aussi d'ailleurs, sont toujours solidement amarrés aux cheveux.

Contrairement à une idée reçue, les poux ne sautent pas, ils rampent. La contamination se fait donc par contact direct d'une tête à une autre ou lors de l'échange des bonnets, peignes et brosses.

Publicité
Publicité

Quel traitement contre les poux ?

Seules les personnes qui présentent des poux doivent être traitées. Il est inutile de traiter en prévention.

Il existe deux types de -produits anti-poux : à base de pyréthrines et de malathion. Le malathion est à utiliser de préférence, en raison des résistances développées en France aux pyréthrines.

Le produit anti-poux, idéalement en lotion, est à appliquer raie par raie en respectant le temps de pause indiqué sur le produit. Le produit est ensuite éliminé par un shampoing. Les lentes sont décollées à l'aide d'un peigne à poux préalablement trempé dans du vinaigre.

Le lendemain du traitement, ainsi qu'une dizaine de jours après, le cuir chevelu doit être soigneusement examiné.

Si des poux sont détectés le lendemain du traitement, c'est qu'il existe une résistance, il faut donc réaliser un nouveau traitement avec un autre produit anti-poux. Si des poux sont détectés une dizaine de jours après le premier traitement, c'est que les lentes n'ont pas été détruites et qu'elles ont éclôt. Le traitement doit donc être renouvelé.

Dans tous les cas, le traitement doit être systématiquement répété 7 à 11 jours plus tard.

Bonnets, écharpes, peluches, draps, oreillers doivent être lavés en machine à plus de 50°C.

Peignes, brosses et autre matériel doivent être trempés pendant trois jours dans le produit utilisé pour le traitement.

Inutile de retirer les enfants de l'école s'ils ont attrapé des poux. En revanche, il faut prévenir le directeur de l'école et le médecin scolaire afin de dépister les élèves et d'avertir les parents des moyens à mettre en oeuvre.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 08 Mars 2010 : 01h00
Source : Le Quotidien du Médecin, numéro spécial du 6 octobre 2009 ; Chosidow O., lancet, 355 : 819-26, 2000.
PUB