Obésité : elle frappe aussi les animaux !

Publié le 21 Octobre 2015 | Mis à jour le 22 Octobre 2015
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Depuis quelques années, on constate qu’il y a de plus en plus d’obèses chez les animaux de compagnie, chiens, chats, lapins, hamsters.

Mais cette obésité frappe aussi les moineaux ! 

PUB

Une enquête menée par Hill’s Pet Nutrition, un fabricant de nourritures pour chiens et chats, a montré que 50% environ d’entre eux étaient carrément obèses.

Toutes les marques de croquettes ont développé depuis quelques années des produits « light ».

Il y a des compagnies d’assurances spécialisées, surtout aux États-Unis, qui prennent en charge les dépenses de vétérinaires liées aux pathologies causées par cette obésité, arthrose précoce et maladies cardiovasculaires des toutous et des minets. Et ça se chiffre en millions de dollars.

PUB
PUB

Même les moineaux, qui ne sont pas vraiment des animaux de compagnie, sont atteints. Et il y en a de moins en moins dans les villes.

D’après une étude faite par le Centre d’études biologiques de Chizé, les moineaux des villes sont devenus bien plus gros que ceux des campagnes.

Pourquoi ?

Parce qu’ils mangent trop gras. Au lieu de boulotter des insectes, ils vont s’approvisionner dans les poubelles des restaurants, sur les terrasses des fast-foods où il picorent les frites.

Bon… pour les moineaux, on ne peut pas grand choses, sinon de faire attention quand on mange des frites et de ne pas en laisser par terre.

Mais si votre chien s’arrondit trop, allez le balader : cela vous fera à vous aussi le plus grand bien. Quant au chat, donnez-lui moins à manger et tant pis si il râle !

Paule

Mots-clés : Obesite, Animaux, Chien, Chat, Moineaux
Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés