Le cochon nain : un animal de compagnie hors du commun !

Publié le 14 Août 2006 à 2h00 par Anne Pensis, vétérinaire
Qui n'a jamais rêvé d'accueillir un porc sous son toit ? Si c'est votre cas, n'oubliez pas de vous renseigner très sérieusement avant l'acquisition de cet animal propre, gentil et obéissant… s'il a été éduqué par des maîtres avertis !
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Cochon nain : de la ferme à la maison

Craquant avec son petit groin, ses petites oreilles pointues et son ventre bedonnant, le cochon nain n'en est pas moins un animal à ne pas mettre entre toutes les mains ! En effet, du haut de ses 35 à 55 cm et de ses 35 à 60 kg à l'âge adulte (3 ans), votre cochon a besoin de soins spécifiques (parage des pieds, des défenses, stérilisation avant 6 mois, vaccins, vermifuges) et son hébergement nécessite qu'une pièce de la maison lui soit entièrement consacrée. De plus, pour rester en bonne santé et ne pas devenir obèse, il doit consommer un aliment spécial pour cochons nains à se procurer chez un distributeur spécialisé ou à défaut un aliment pour porcs d'élevage de type « truie gestante », tous les autres aliments pour cochon étant destinés à l'engraissement! En plus de ces granulés, votre cochon aimera déguster du foin, des légumes (2/3) et fruits frais (1/3) et bien sûr, de l'eau ! Aucun autre aliment ne doit être donné à votre ami sous peine de voir sa santé se dégrader rapidement.

Education porcine

Contrairement aux chiens et chats qui ont un instinct de prédateurs, votre petit cochon fait plutôt partie de la famille des proies. Il vous faudra donc beaucoup de patience et de tact pour l'apprivoiser, le rassurer. Cependant, vous devrez aussi faire preuve de fermeté et imposer des limites sans jamais céder, sous peine de voir mini-pig faire la loi à la maison. Dès son arrivée, placez-le dans le local au sol anti-dérapant contenant panier garni de couvertures, gamelles et litière que vous aurez aménagé pour lui. C'est dans cette pièce qu'il se réfugiera lorsqu'il aura vécu un stress ou qu'il sera confiné lorsqu'il aura fait une bêtise. A ce propos, un cochon ne doit jamais être puni ou contraint, sous peine de perdre en quelques secondes toute la confiance que vous aviez patiemment gagnée. Vous devez le dominer en douceur : toute bêtise se solde par un « non » ferme et une période d'isolement. Enfin, il faut garder à l'esprit que l'éducation de votre cochon est primordiale : mal réalisée, elle vous mènera sans détour à l'abandon d'un animal devenu dangereux et/ou qu'il vous sera impossible de gérer au quotidien.

Où dénicher votre mini porc et comment le rendre heureux ?

Si et seulement si vous vivez dans une maison avec jardin clôturé (le cochon a un besoin vital de fouiller, retourner le sol et faire des trous), que vous ne possédez pas de chien et que vous êtes prêt à vivre 15 ans avec un ou 2 cochons (ils n'aiment pas rester seuls), vous pouvez commencer votre quête de cochon nain de plus de 2 mois (âge minimum du sevrage). Adressez-vous à des éleveurs ou des particuliers sérieux et n'allez pas chercher votre cochon dans une animalerie : les compétences des vendeurs sont en général très limitées ! Enfin, n'hésitez pas à enrichir l'environnement de votre ami avec balles, cartons et papiers à déchiqueter.

Source : http://www.groingroin.org