Noyade été : déjà 109 décès depuis le 1er juin

La baignade estivale s’est bien installée dans les habitudes des premiers plaisanciers grâce aux grosses chaleurs survenues dès ce début d’été, que déjà 275 noyades accidentelles sont recensées, et parmi elles, 109 décès. La prévention demeure la meilleure des protections. 

PUB

Forte augmentation du nombre de noyades accidentelles

A raison de 3 décès en moyenne par noyade chaque jour, les baigneurs de tous âges sont concernés, ainsi que tous les types de points d’eau : 34 % en mer, 24 % en cours d’eau, 21 % en piscine, 17 % en plan d’eau et 4 % dans d’autres lieux (baignoires, bassins…). En comparaison avec la dernière enquête NOYADES menée par l’ Institut de Veille Sanitaire en 2012, le nombre de décès est passé de 79 à 109, soit de 12 à 23 décès chez les moins de 20 ans, et de 20 à 46 chez les plus de 65 ans.

PUB
PUB

Baignade en été : adoptez les bons réflexes de prévention

Lorsque les enfants vont à l’eau, il est recommandé aux adultes responsables de se baigner en même temps qu’eux, et au minimum de garder toujours l’œil sur eux tout au long de la baignade.

Bien que sachant en général mieux nager, les adultes doivent également se méfier des risques de noyade. Il faut apprendre à tenir compte de sa propre forme physique à tous les moments de la journée. Se baigner dans des zones surveillées et entrer progressivement dans l’eau sont deux attitudes à ne négliger sous aucun prétexte. Bien évidemment, les repas copieux et arrosés d’alcool sont à proscrire avant la baignade. Enfin, le risque de malaise est important après une longue exposition au soleil, et lorsque la température de l’eau est peu élevée.

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) édite une brochure sur les différentes précautions à adopter : « Se baigner sans danger », à télécharger sur le site www.inpes.sante.fr/noyades

Publié le 16 Juillet 2015 | Mis à jour le 16 Juillet 2015
Auteur(s) : Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef
PUB
PUB

Contenus sponsorisés