Nos téléphones portables sont recouverts de bactéries !

Publié le 14 Octobre 2011 par Rédaction E-sante.fr
À la veille de la Journée mondiale du lavage des mains, des chercheurs britanniques publient les résultats d’une étude montrant que même dans les pays européens l’hygiène de mains n’est pas un automatisme : pour preuve nos téléphones portables sont recouverts de bactéries, et parfois de bactéries fécales…
PUB
© getty

Les mobiles, des témoins de notre hygiène

Dans 12 villes britanniques, 400 prélèvements ont été réalisés sur des mains et des téléphonesmobiles. On apprend ainsi que les mains de 82% des volontaires sont porteuses de bactéries, et 92% des mobiles. Parmi ces mobiles contaminés, 16% le sont par des bactéries fécales de type Escherichia coli. Évidemment, les sujets porteurs de bactéries sur leurs mains ont 3 fois plus de risque d’en avoir également sur leur portable !

PUB
PUB

Malgré tout, les personnes interrogées déclarent se laver les mains à l’eau et au savon, partout où cela est possible ! Mais la science est là pour les prendre en flagrant délit ! Le lavage des mains n’est toujours pas un réflexe, même en Europe, ce qui est regrettable car les germes se transmettent facilement, de main à la main, mais aussi par l’intermédiaire d’un téléphone, d’une poignée de porte, de la nourriture, etc. Or les bactéries fécales notamment peuvent entraîner des intoxications alimentaires, des diarrhées parfois graves, des infections potentiellement mortelles.

Alors montrez l’exemple en vous lavant les mains régulièrement et soigneusement à l’eau et au savon, et au grand minimum avant de toucher la nourriture et en sortant des toilettes !

Source : Etude publiée par la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM), octobre 2011.
PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Bactéries : les 10 objets de bureau les pires pour notre santé

Les 10 endroits les plus sales de votre maison

Téléphones mobiles : réservoirs de bactéries

Une grossesse loin de toute pollution, c'est possible ?

Infections nosocomiales : de plus en plus de bactéries résistantes signalées

Grippe : faut-il utiliser du gel hydroalcoolique ?

Plus d'articles