Un nom pour votre chien

Durant votre longue histoire d'amitié avec votre chien, vous allez communiquer avec lui notamment en l'appelant par le nom que vous lui aurez choisi. Outre l'aspect esthétique et original de ce nom, gardez également en tête quelques aspects pratiques.
Publicité

Communication facilitée

Si vous désirez être compris rapidement et facilement par votre ami, choisissez un nom comportant peu de syllabes et beaucoup de voyelles pour obtenir un son facilement reconnaissable et interpellant. C'est important notamment si vous lui octroyez quelques moments de liberté à la campagne et que vous désirez pouvoir le rappeler de façon claire et rapide. Les chiens de grande taille surtout devraient toujours posséder un nom court et facile à prononcer afin de pouvoir les rappeler efficacement pour des raisons de sécurité publique. Si vous choisissez un prénom habituellement attribué à un humain, réfléchissez préalablement aux prénoms des personnes faisant partie de votre entourage familial et professionnel. En effet, en présence de l'individu homonyme de votre chien, vous pourriez vous trouver dans l'embarras

Publicité
Publicité

Règle spéciale pour chien de race

Si vous avez reçu un pedigree lors de l'acquisition de votre ami, cela veut dire que c'est un chien de race. Le pedigree est un document officiel reprenant l'origine du chien (sa généalogie : parents, grands-parents,), son nom, son numéro d'identification (tatouage ou puce électronique), sa date de naissance Pour veiller au développement harmonieux des races canines, de nombreux pays ont créé leur « livre des origines », un arbre généalogique de la race reprenant tous les chiens avec leur descendance. Par exemple, en Belgique, il s'agit du L.O.S.H. (Livre d'Origines de la Société Royale de Saint-Hubert). Les chiens inscrits dans ce livre doivent avoir un nom dont la première lettre dépend de leur année de naissance. Ainsi, en Belgique, tous les chiens nés en 2005 inscrits au L.O.S.H. doivent avoir un nom commençant par la lettre E. Cette lettre est différente dans chaque pays. Année après année, la lettre diffère selon l'ordre alphabétique. La Suisse constitue une exception à cette règle car la première lettre du nom des chiens de race dépend non pas de l'année de leur naissance mais de la portée dans laquelle ils sont nés (A pour la première portée de l'éleveur, B pour la seconde).

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 25 Juillet 2005 : 02h00