Nodules de la thyroïde : bénins ou malins ?

La moitié des femmes de plus de 50 ans présenteraient des nodules thyroïdiens, sorte de petites boules situées à l'intérieur de la glande thyroïdienne. Dans la majorité des cas, ces nodules sont bénins et ne nécessitent qu'une simple surveillance. Parfois, ils peuvent devenir cancéreux. D'où l'intérêt de distinguer les nodules dits chauds (jamais cancéreux) des nodules dits froids (parfois malins)…
PUB

Les nodules de la thyroïde

La thyroïde est une glande située à la base du cou. En cas de dysfonctionnement, elle peut produire trop ou pas assez d'hormones thyroïdiennes*. On parle alors d'hyper ou d'hypothyroïdie. La thyroïde peut également contenir des nodules. Ce phénomène est fréquent et augmente avec l'avancée en âge : 5 à 10% des adultes seraient concernés et 50% des femmes à partir de la cinquantaine.

PUB
PUB

L'important en matière de nodules thyroïdiens est de faire la différence entre les nodules chauds et les nodules froids.

Les nodules chauds

Les nodules chauds ne représentent que 10% des nodules thyroïdiens. Ils ne sont jamais cancéreux. Ils ont la particularité de fixer plus intensément l'iode que le tissu thyroïdien voisin. Ils peuvent s'accompagner de signes d'hyperthyroïdie car ils ont tendance à fabriquer des quantités excessives d'hormones thyroïdiennes. Le cas échéant, le traitement repose sur l'iode radioactif pendant deux à trois mois, le temps que les nodules se résorbent et disparaissent.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 10 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 13 Janvier 2016 : 16h38
Source : " C'est la thyroïde docteur ? ", Dr Gabrielle Cremer, Editions Alpen.