Nettoyage des oreilles : les solutions écologiques

© Istock
Les cotons-tiges seront définitivement retirés du marché français d'ici 2020. Plusieurs études ont démontré que ces bâtonnets étaient dangereux pour la santé, anti-écologiques et inefficaces. Comment parvenir alors à s'en passer ? Quelles sont les alternatives écologiques ?
PUB

Les cotons-tiges et ses dangers

Composé d'une tige en plastique, le coton-tige finit fréquemment dans les cuvettes des WC après utilisation, ce qui cause la pollution des eaux. De plus, ces bâtonnets sont dangereux pour notre santé. Employé initialement pour retirer le cérumen, le bâtonnet le pousse vers l'intérieur au risque de créer un bouchon et de provoquer une infection. Les cotons-tiges peuvent également causer la perforation du tympan lorsqu'ils sont insérés trop profondément.

PUB
PUB

Nettoyer ses oreilles uniquement de l'extérieur

Le cérumen, appelé également "cire", a longtemps été considéré comme "sale". Cependant, cette sécrétion agit en film protecteur et antiseptique évacué naturellement vers l'extérieur de l'oreille. C'est là que vous pouvez le retirer en passant tout simplement un coton au niveau du pavillon (zone extérieure).

Les solutions à l'excès de cérumen

Dans le cas où le cérumen est abondant et que votre audition en vient à être affectée, il convient de retirer le surplus en toute sécurité. Pour ce faire, plusieurs solutions existent. Les sprays sont une alternative aux bâtonnets. Les cure-oreilles réutilisables faits en bois (bambou pour les modèles japonais) dont la forme permet de racler la cavité interne de l'oreille sont également une solution. Là encore ,il conviendra de faire attention à ne pas l'insérer trop loin au risque de perforer le tympan. Vous pouvez aussi utiliser une poire, quelques fois par an. Le mieux reste de consulter un spécialiste en ORL pour vous aider à retirer l'excès de cérumen qui vous gêne.

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 08 Septembre 2018 : 18h30