Ne vous faites pas avoir avec le Savon de Marseille

Publié le 12 Août 2014 | Mis à jour le 13 Août 2014
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Le Savon de Marseille est à la mode. Il a un côté bien propre, authentique, ancestral, sain, bio. Bref, une image formidable ! C’est pourquoi on en trouve tant sur tous les marchés, de toutes les couleurs et à tous les prix qui ne sont pas de vrais savons de Marseille. 

PUB

L’appellation « Savon de Marseille » n’a jamais été protégée.

Conséquence : 90 à 95 % des savons de Marseille sont fabriqués ailleurs qu’à Marseille, surtout en Tunisie, en Turquie et en Chine.

80 % environ ne contiennent pas d’huile végétale (palme ou olive), mais sont à base de suif, c’est-à-dire de graisse provenant du bœuf, du mouton ou du porc, recueilli sur les carcasses lors de leur équarrissage.

PUB
PUB

Un vrai savon de Marseille ne contient pas de colorants, ni de conservateurs.

Il est fait d’huile d’olive (depuis des temps immémoriaux) ou de palme ou de coprah (depuis le 18ème siècle) et de soude. C’est tout. Et il est fabriqué selon un procédé bien particulier qui dure plusieurs jours.

Il est toujours en cubes de 500 g, jaune clair ou vert (selon l’huile employée) et il a une estampille : « Savon 72% de Marseille » car il contient 72% d’huile végétale.

Les quelques rares fabricants de vrai Savon de Marseille sont en train de se démener afin d’obtenir une IGP (Indication géographique protégée). Vous pouvez voir ic i comment ils fabriquent leur produit et les soutenir.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés