Multaq® (médicament anti-arythmique) : alerte aux patients

Publié le 25 Janvier 2011 par Rédaction E-sante.fr
Les personnes traitées par le médicament Multaq® (dronedarone) sont invitées à contacter leur médecin pour un bilan hépatique. Ce médicament anti-arythmique, qui vient tout juste d’être mis sur le marché (depuis fin octobre 2010), a été associé à des lésions du foie.
PUB

Bilan hépatique pour les patients sous Multaq®

Selon L’Agence française de Sécurité sanitaire des produits de Santé (AFSSaPS), « plusieurs cas d’atteintes hépatiques, dont deux cas d’insuffisance hépatique ayant nécessité une transplantation chez des patients traités par Multaq® ont été observés ». Parmi ceux-ci, certains sont survenus précocement après le début du traitement par Multaq®.

PUB

Multaq® (des laboratoires Sanofi-Aventis) est indiqué chez les patients présentant un antécédent de fibrillation auriculaire ou actuellement en fibrillation auriculaire non permanente, afin de prévenir les récidives ou de ralentir la fréquence cardiaque. Mais en raison des risques pour le foie des patients, la prescription doit être précédée de tests de la fonction hépatique, puis d’une surveillance régulière.

PUB

Quant aux patients actuellement traités par la Multaq®, ils seront contactés par leur médecin pour réaliser un bilan hépatique.

L’Agence leur recommande de signaler immédiatement à leur médecin tout symptôme d’atteintehépatique.

Source : Lettre aux professionnels de santé, L’Agence française de Sécurité sanitaire des produits de Santé (AFSSaPS), 21 janvier 2011.
PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Attention, la fibrillation auriculaire augmente le risque d’AVC !

Surpoids : Alli® et Xenical®, des médicaments risqués pour le foie !

Journée mondiale contre l’AVC : la fibrillation atriale, vous connaissez ?

La fibrillation auriculaire : responsable d’un AVC toutes les 20 minutes

Quels sont les symptômes d'une fibrillation auriculaire ?

Plus d'articles