Moustiques : les bons gestes pour éviter leur prolifération
Sommaire

Changer l'eau des vases régulièrement

Une fois vos bâches et moustiquaires posées, analysez soigneusement votre environnement. Surtout si vous êtes amateur de verdure. Les moustiques n'ont pas besoin de grandes surfaces d'eau pour pondre. Un vase peut suffire. Cela vaut aussi pour votre balcon ou votre terrasse, pas seulement le jardin.

Si vous avez laissé en extérieur des récipients susceptibles de recueillir la pluie (vase, arrosoir, seau), videz-les donc régulièrement. En effet, le moustique naît dans l'eau. Si les œufs sont sortis de ce liquide vital, ils meurent instantanément.

Vider même les petits récipients

L'attention doit être prêtée à tout ce qui est susceptible de recueillir quelques centimètres d'eau. Les soucoupes sous les pots de fleurs, les vieux pneus sont particulièrement appréciés des moustiques. Certains étant particulièrement économes, faites la chasse à la moindre flaque. N'oubliez pas la retenue d'eau de votre climatiseur, si vous en possédez un. Elle peut fournir un abri caché à ces insectes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Comment se protéger des moustiques et comment éviter sa prolifération, OPH Perpignan, consulté le 11 mai 2018
Les moustiques, des gestes simples pour éviter leur prolifération dans nos jardins, Portail de la Wallonie, consulté le 11 mai 2018
Le cycle de vie des moustiques, EID Méditerrannée, consulté le 11 mai 2018