Moon Milk : la boisson miracle pour dormir ?

© Istock

Une boisson aux effets relaxants est largement relayée sur les réseaux sociaux, où plusieurs variantes de la recette sont partagées. Son ingrédient principal est une plante indienne. Elle présenterait néanmoins des contre-indications. 

PUB

Une nouvelle boisson aux vertus relaxantes a envahi les réseaux sociaux. Son nom ? Moon Milk. Ce breuvage faciliterait l'endormissement, en appliquant des principes de la médecine ayurvédique, une pratique traditionnelle.

Lait végétal, épices, miel et un peu d'Ashwagandha, une plante originaire d'Inde, constituent la base du Moon Milk. La boisson peut ensuite se décliner selon les goûts, parfumée au chocolat ou encore à la rose. Voici une variante de la recette dénichée sur Instagram :

PUB
PUB
  • une tasse de lait d'amande ou de lait de coco;
  • une demi-cuillère à café de cannelle et de curcuma moulu;
  • une demi cuillère à café d'Ashwagandha;
  • deux pincées de cardamome moulue;
  • une pincée de muscade et de gingembre (facultatif) moulu;
  • du poivre noir fraichement moulu;
  • une cuillère à café d'huile de coco vierge;
  • une cuillère à cafe de miel (non pasteurisé de préférence).

Des effets secondaires soupçonnés

Un remède en apparence sans danger, qui prône des ingrédients naturels. Gare néanmoins au principal d'entre eux, l'Ashwagandha. Surnommée "ginseng indien", cette plante est utilisée depuis des siècles en médecine ayurvédique pour améliorer la santé physique et mentale.

Plusieurs études pharmacologiques ont montré des activités sur le système nerveux central (elle pourrait soulager les malades de Parkinson et d'autres maladies proches), sur le stress et l’anxiété entre autres. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) alerte toutefois sur les effets secondaires probables du végétal.

A de fortes doses, la Whitania somnifera - nom officiel de l'Ashwagandha - provoquerait des nausées, des vomissements ou encore des diarrhées. Des interactions avec des médicaments sont également soupçonnées : antidiabétiques, benzodiazépines (utilisés contre l'anxiété et l'insomnie) ou encore les traitements thyroïdiens

Une réglementation stricte

L'autorité maintient donc depuis 2012 l'Ashwagandha sur la liste B des plantes médicinales de la Pharmacopée française. Cette liste recense les végétaux dont l'usage en médecine présente des effets indésirables potentiels supérieurs au bénéfice thérapeutique attendu.

Sa commercialisation est donc réglementée en France. Seules les pharmacies peuvent en délivrer. Veillez donc à ne pas abuser de la plante lors de la préparation d'un Moon Milk et à ne pas l'acheter en dehors de ce circuit. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés