Mon enfant ne veut plus rien manger, il refuse pratiquement tout !
Sommaire

Quelques conseils pour passer le cap de la néophobie alimentaire

- Rester calme. Les repas ne doivent dégénérer en conflits. Garder à l'esprit que cette période est passagère et que les goûts de l'enfant changent rapidement.

- Ne pas transformer le refus d'un aliment en une affaire d'état, au risque que cet aliment entraîne un blocage définitif.

- Accepter le refus et proposer un autre aliment de remplacement. Mais l'aliment refusé ne doit pas être écarté définitivement. Au contraire, il est important de le proposer à nouveau une autre fois et à plusieurs reprises. Il est fort probable que cet aliment soit accepté après plusieurs tentatives.

- Ne pas recourir au chantage. Proposez à un enfant un gâteau ou un bonbon s'il finit son assiette n'est pas une solution.

- Parents et / ou fratrie doivent donner l'exemple : prendre plaisir à manger de tout.

- Faire preuve d'imagination : présentation dans l'assiette, mélange d'ingrédients pour masquer certains goûts ou colorer les plats, sauce tomate, ketchup, légumes en gratins, etc.

- Faire participer l'enfant à la préparation des repas. En manipulant les aliments, l'enfant se familiarise avec eux et peut plus facilement les accepter, voire reconsidérer son refus.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :