Mon chien est allergique !

Publié le 07 Mars 2006 à 1h00 par Anne Pensis, vétérinaire
Comme nous, nos amis canins ne sont guère épargnés par le fléau que représente l'allergie. Ainsi, ils sont victimes de démangeaisons cutanées, de diarrhées et de rhumes allergiques dont l'origine exacte est souvent difficile à déterminer et dès lors, à supprimer !
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Les allergènes sont partout !

L'air ambiant regorge de substances capables de déclencher une allergie (les allergènes) aussi variées que les graminées, acariens, fibres textiles, poils, squames de peau d'humain ou d'animaux. Ils induisent rhinite, toux et conjonctivite. D'autre part, l'alimentation contient aussi des substances potentiellement allergisantes. En effet, des aliments courants comme le boeuf, le porc, l'agneau, le lait, les carottes, le fromage, l'avoine … peuvent sensibiliser votre animal qui développe des diarrhées, vomissements et démangeaisons cutanées suite à l'apparition de petits boutons et plaques rouges. Enfin, les puces possèdent une salive qui induit fréquemment de l'allergie chez les chiens. Certaines bactéries ou levures vivant dans l'environnement et sur la peau ainsi que des shampoings ou autres produits ménagers peuvent aussi être à l'origine d'une allergie.

Traque aux allergènes

Si votre chien mange, respire ou touche une substance, il peut se trouver sensibilisé vis-à-vis de celle-ci. Lors d'une rencontre ultérieure avec la substance allergène concernée, son système immunitaire réagira de manière excessive et l'allergie se manifestera alors par des symptômes variés. Souvent, une véritable enquête doit être menée pour dépister la substance en cause. En effet, il est possible de réaliser une prise de sang suivie d'un dosage d'un très grand nombre d'allergènes. Des tests cutanés d'injection intra-dermique d'allergènes existent également chez les animaux. Les réactions aux différents allergènes peuvent alors être lues sur la peau. Enfin, lorsqu'une allergie alimentaire est suspectée, il est nécessaire de donner un régime de composition différente du repas actuel pendant 2 à 3 mois. Si les symptômes disparaissent et réapparaissent suite à la reprise de l'ancien régime, le test se révèle positif et votre chien doit recevoir une alimentation adaptée à sa sensibilité.

Vaincre l'allergie

Dans les cas où les allergènes responsables sont identifiés, leur suppression de l'environnement du chien fera disparaître les symptômes. En effet, si l'alimentation est mise en cause, il vous suffira de trouver un aliment ne contenant pas la substance responsable. Malheureusement, dans certains cas, l'allergène est connu mais impossible à supprimer (allergène se trouvant dans l'air!) ou il demeure inconnu malgré les examens réalisés. Dans ces cas, il est nécessaire d'instaurer un traitement symptomatique (anti-inflammatoires, anti-histaminiques …) ou de recourir à une désensibilisation. Cette dernière consiste en une longue série d'injections visant à supprimer la sensibilité développée par votre ami. Enfin, tout animal ayant des problèmes d'allergie ne devrait être lavé que rarement avec un shampoing spécial hypoallergénique et calmant. N'oubliez pas non plus de protéger votre ami contre les puces et leur salive très allergisante !