Molluscum contagiosum : les traitements

© Adobe Stock

Les molluscum contagiosum, qui s’apparentent à des éruptions cutanées contagieuses, sont non dangereux mais peuvent toutefois gêner sur un plan purement esthétique. Il existe des traitements pour les faire disparaitre. Zoom sur les différentes manières de s’en débarrasser avec Dominique Penso-Assathiany, dermatologue et membre de la Société française de dermatologie (SFD).

PUB

Une maladie dermatologique contagieuse

"Les molluscum contagiosum sont des lésions virales. Ils se présentent sous la forme d’une hémisphère, posée sur de la peau en général normale, et ombiliquée en son centre. Leur taille dépasse rarement 3 millimètres de diamètre", explique Dominique Penso-Assathiany, dermatologue et membre de la Société française de dermatologie. Assez contagieux, ces petits boutons remplis d’une matière huileuse touchent de préférence les enfants et plus rarement les adultes. "Chez ces derniers, leur présence dans la région génitale est assimilable à une infection sexuellement transmissible."

PUB
PUB

Des traitements symptomatiques

Lorsqu’une personne pense développer un molluscum contagiosum, elle doit consulter un dermatologue. Il pourra proposer des traitements pour enlever les lésions déjà installées afin d’éviter leur dissémination sur d’autres parties du corps. "Les traitements sont symptomatiques, c’est à dire qu’ils consistent à traiter les molluscum contagiosum présents mais n’en empêchent pas d’autres d’apparaitre."D’ailleurs, de nombreux dermatologues ne font aucun traitement" car la guérison spontanée survient toujours, mais dans un délai pouvant aller à plus d’un an".

Publié le 20 Septembre 2018
Auteur(s) : Océane Redon, journaliste santé
Validé par : Dr Dominique Penso-Assathiany, dermatologue
La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB