Moins d'antibiotiques avec le Test angine

Le test angine a permis de diminuer de moitié la prescription d'antibiotiques au cours d'une période d'essai de deux ans réalisée en Bourgogne. Ce test qui détermine l'origine virale ou bactérienne d'une angine devrait permettre des économies substantielles et sera généralisé en France d'ici la fin de l'année 2002.

Le test angine est rapide et permet de déterminer si l'origine d'une angine est virale ou bactérienne. Cet outil de diagnostic est important car il permet de décider du traitement à suivre: en cas d'infection bactérienne (par streptocoques), des antibiotiques seront prescrits mais pas en cas d'infection virale (rappelons que les antibiotiques sont inefficaces sur les virus). En absence de test, les médecins prescrivent des antibiotiques par défaut. Ainsi, sur les 9 à 11 millions d'angines dénombrées chaque année, 8 à 9 millions sont traitées par antibiotiques, alors que ces médicaments sont inutiles pour 5 à 6 millions d'entre elles qui sont virales. Un usage inapproprié qui participe à l'apparition de résistances de plus en plus nombreuses chez les bactéries.

Une campagne d'essai pour le test angine

Dans l'optique de limiter l'usage des antibiotiques, une campagne de formation des médecins et d'information du grand public a été lancée en Bourgogne depuis deux ans. Cette campagne régionale avait pour objectif de déterminer si le test angine était facilement utilisable par les médecins, s'il était accepté par les patients et enfin elle devait permettre d'évaluer son impact sur la prescription d'antibiotiques.

Des prescriptions d'antibiotiques diminuées de moitié

L'expérimentation s'est montrée positive à tout point de vue. Tout d'abord, les médecins ont très bien accepté ce test qui les a aidés dans leur diagnostic et ont tenu compte de son résultat dans leurs prescriptions. De leur côté, les patients ont très bien compris l'intérêt du test et s'y sont volontiers prêtés. Au total, le test aura permis de diminuer de moitié les prescriptions d'antibiotiques liées aux affections ORL en Bourgogne.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :