Moins d'antibiotiques avec le Test angine

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Février 2002 : 01h00
Le test angine a permis de diminuer de moitié la prescription d'antibiotiques au cours d'une période d'essai de deux ans réalisée en Bourgogne. Ce test qui détermine l'origine virale ou bactérienne d'une angine devrait permettre des économies substantielles et sera généralisé en France d'ici la fin de l'année 2002.
PUB

Le test angine est rapide et permet de déterminer si l'origine d'une angine est virale ou bactérienne. Cet outil de diagnostic est important car il permet de décider du traitement à suivre : en cas d'infection bactérienne (par streptocoques), des antibiotiques seront prescrits mais pas en cas d'infection virale (rappelons que les antibiotiques sont inefficaces sur les virus). En absence de test, les médecins prescrivent des antibiotiques par défaut. Ainsi, sur les 9 à 11 millions d'angines dénombrées chaque année, 8 à 9 millions sont traitées par antibiotiques, alors que ces médicaments sont inutiles pour 5 à 6 millions d'entre elles qui sont virales. Un usage inapproprié qui participe à l'apparition de résistances de plus en plus nombreuses chez les bactéries.

Une campagne d'essai pour le test angine

Dans l'optique de limiter l'usage des antibiotiques, une campagne de formation des médecins et d'information du grand public a été lancée en Bourgogne depuis deux ans. Cette campagne régionale avait pour objectif de déterminer si le test angine était facilement utilisable par les médecins, s'il était accepté par les patients et enfin elle devait permettre d'évaluer son impact sur la prescription d'antibiotiques.

PUB
PUB

Des prescriptions d'antibiotiques diminuées de moitié

L'expérimentation s'est montrée positive à tout point de vue. Tout d'abord, les médecins ont très bien accepté ce test qui les a aidés dans leur diagnostic et ont tenu compte de son résultat dans leurs prescriptions. De leur côté, les patients ont très bien compris l'intérêt du test et s'y sont volontiers prêtés. Au total, le test aura permis de diminuer de moitié les prescriptions d'antibiotiques liées aux affections ORL en Bourgogne.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Février 2002 : 01h00
PUB
PUB
A lire aussi
Angine virale ou bactérienne ? : un test pour éviter les antibiotiquesPublié le 14/06/2001 - 00h00

Un test de dépistage permettant de distinguer une angine d'origine virale d'une angine bactérienne, vient d'être validé grâce à une étude menée en Bourgogne. Fiable à 90%, ce test devrait diminuer de 60% l'emploi des antitiobiques, qui ne sont efficaces que contre les angines bactériennes,...

La surconsommation des antibiotiques au piloriPublié le 14/10/2002 - 00h00

Les antibiotiques sont très mal utilisés ! La faute à qui ? Certes, ils constituent un atout considérable dans le traitement des infections bactériennes. Mais malgré une croyance très (trop) largement répandue, ils ne soignent pas tout. Aussi, afin d'endiguer la résistance aux...

Savez-vous faire bon usage des antibiotiques ? Publié le 28/09/2010 - 09h42

Les antibiotiques sont des médicaments tellement formidables que l’on ne saurait plus s’en passer. Mais pour qu’ils restent efficaces, nous devons apprendre à bien les utiliser, uniquement lorsqu’ils sont nécessaires.

Antibiotiques : nouvelle campagne de communicationPublié le 28/05/2010 - 00h00

L'Assurance maladie a lancé fin mai une nouvelle campagne de communication, " Si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts ", visant à une meilleure consommation des antibiotiques et ciblant notamment les jeunes actifs et les parents de jeunes enfants.

Plus d'articles