Quatre questions sur l'angine

L'angine n'est pas une maladie grave, mais elle peut être tellement douloureuse qu'elle en devient très angoissante. Rouge ou blanche, virale ou bactérienne, l'angine est l'une des principales causes de consultation chez les médecins. E-santé fait le tour des principales questions que l'on peut se poser à son sujet.
PUB

Des jours au lit, avec une forte fièvre, et une douleur à la gorge tellement intense que même avaler sa salive devient une épreuve. C'est l'agréable menu de ceux qui souffrent d'angine Cette maladie très fréquente touche plus souvent les enfants, mais les adultes ne sont pas épargnés non plus.

Qu'est-ce qu'une angine ?

Il existe plusieurs sortes d'angine, pathologie définie par une inflammation de la gorge. La distinction entre angine rouge et angine blanche, qui décrit la couleur de la gorge malade, ne correspond pas à deux maladies en particulier, puisque plusieurs d'entre elles peuvent créer l'une ou l'autre des couleurs.

PUB
PUB

Dans les deux cas, on note une douleur dans la gorge, qui peut être très intense, avec des difficultés pour avaler, de la fièvre et souvent des maux de tête. Certaines angines s'accompagnent aussi des symptômes du rhume, ou de vomissements.

Ce qui compte, c'est la distinction entre l'angine virale et l'angine bactérienne ; d'abord parce que le traitement n'est pas le même (voir plus bas) mais aussi parce que l'une des angines bactériennes, l'angine à streptocoques hémolytiques du groupe A, peut causer des complications graves, notamment au niveau du coeur. C'est d'ailleurs la crainte de celle-ci qui motive la prescription quasi-automatique d'antibiotiques qui pourtant ne se justifie que rarement.

Quel est le traitement de l'angine ?

Le traitement principal de l'angine est celui des symptômes : des médicaments qui font baisser la fièvre et diminuent la douleur, associés éventuellement à des désinfectants pour la gorge. C'est en général suffisant pour passer le cap de la maladie.

Les antibiotiques ne se justifient que si l'angine est d'origine bactérienne, ce qui est déterminé facilement grâce à un test rapide réalisé par le médecin traitant lors de la consultation. Surtout, si votre médecin vous prescrit des antibiotiques, suivez bien le traitement jusqu'à la fin et n'arrêtez pas sous prétexte que les symptômes ont disparu. C'est la meilleure manière de créer des bactéries résistantes.

Publié le 28 Janvier 2008 | Mis à jour le 22 Octobre 2015
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé