Milla Jovovich : enceinte 2 ans après une déchirante fausse-couche tardive

Publié le 08 Août 2019 à 11h53 par Sophie Raffin, journaliste santé
Milla Jovovich, 43 ans, est enceinte de son troisième enfant. Toutefois, cette nouvelle grossesse tardive terrifie l'actrice. Elle craint de faire – comme il y a deux ans - une fausse-couche.
© abacapress

Milla Jovovich et son mari le réalisateur Paul W.S Anderson attendent un troisième enfant. L'actrice du "Cinquième élément" a annoncé la bonne nouvelle en partageant un selfie sur son compte Instagram avec pour légende "Knocked up again" (en cloque à nouveau). Toutefois, la quadragénaire est loin d'être sereine face à cette grossesse.

La star de Resident Evil a confié ses angoisses sur son post. Elle écrit "Après avoir découvert que j'étais enceinte il y a 13 semaines, mes sentiments étaient partagés allant de la joie complète à une terreur totale. En raison de mon âge et de ma dernière grossesse, je ne voulais pas m'attacher à ce potentiel bébé trop rapidement".

Milla Jovovich : traumatisée par un avortement d'urgence

Milla Jovovich a en effet connu un drame terrible, il y a deux ans. En mai dernier, lorsque l'État américain de Géorgie a durci la loi sur l'avortement, elle a raconté avoir dû en subir un d'urgence. Elle avait expliqué sur son compte Instagram "J'étais enceinte de 4 mois et demi et en tournage en Europe de l'Est. Je suis entrée en travail prématuré et on m'a dit que je devais être consciente pendant toute la procédure. Ce fut l'une des expériences les plus horribles que j'ai vécue. Je continue d'avoir des cauchemars à propos de ça".

Une nouvelle grossesse sous de meilleurs auspices

Et, ce terrible événement affecte sa nouvelle grossesse. Les difficultés rencontrées les premières semaines n'étaient "évidemment pas amusantes" pour la comédienne. Elle explique "ces derniers mois, ma famille et moi avons vécu sur des charbons ardents en attendant les résultats de nombreux tests et passions la plupart de notre temps dans les cabinets des médecins".

Heureusement, les informations données par les docteurs étaient rassurantes. Le couple a eu la confirmation que tout allait bien et qu'il va avoir une troisième fille. Désormais plus confiante, l'actrice a promis de donner des nouvelles sur l'avancée de sa grossesse.

Fausse-couche tardive : un drame heureusement rare

En France, on dénombre environ 20 000 fausses-couches par an France. La plupart d'entre elles ont lieu durant le premier trimestre. Toutefois, il arrive malheureusement que certaines surviennent après : entre la 14e et la 24e semaine d'aménorrhée. On parle alors de fausse-couche tardive. Elle représente entre 0,5 et 1% des grossesses.

On distingue deux types de fausses-couches tardives :

En premier lieu, la mort fœtale in-utero. Le cœur du fœtus s'est arrêté de battre en raison de troubles immunologiques (problème d'anticorps) ou chromosomiques. Il est alors généralement nécessaire de provoquer le travail par le biais de médicaments pour expulser le fœtus.

Sinon, il s'agit de l'expulsion d'un bébé vivant mais non-viable. Ces fausses-couches peuvent être causées par une infection, une béance cervicale ou encore un problème avec le placenta comme un décollement.

Fausse-couche : quelles précautions prendre après ?

Qu'elle survienne en début de grossesse ou plus tard, il n'est pas évident de se remettre d'une fausse-couche. Quelques précautions sont à suivre après ce drame.

  • afin de limiter le risque infectieux, il est déconseillé d'utiliser de tampons hygiéniques pendant les 2 semaines qui suivent, ou encore d'avoir des relations sexuelles.
  • les femmes qui sont frappées de fièvre, frissons, saignements abondants ou des douleurs doivent consulter à nouveau un médecin.
  • en cas de difficulté à surmonter le drame, il est important de se confier à ses proches ou de chercher un soutien psychologique auprès d'un spécialiste.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Compte Instragram de Milla Jovovich
Fausse-couche, Ameli, 6 mars 2019
La rédaction vous recommande sur Amazon :