Migraine

Comment soulager la migraine par les plantes ? Camomille, menthe poivrée, écorce de saule, lavande : les plantes contre les maux de tête.

Publicité

Migraine et maux de tête

Les maux de tête (ou céphalées) sont une affection courante et bénigne qui se caractérise par une douleur plus ou moins intense au niveau du crâne ou du visage. Il existe différents types de maux de tête, dont la fameuse migraine.

Celle-ci est une maladie reconnue qui toucherait environ 15% de la population mondiale et qui se caractérise par des crises de maux de tête handicapants, pouvant durer de quelques heures à plusieurs jours. La douleur (modérée à très intense) est souvent localisée d’un seul côté de la tête et pulsatile (douleur qui bat au rythme du cœur). Elle est accrue par l’effort physique ou le mouvement. La personne migraineuse est souvent gênée par le bruit ou la lumière et doit s’aliter dans le noir. La crise migraineuse peut s’accompagner de vomissements ou de diarrhées. Elle peut concerner les enfants.

Les maux de tête à répétition ou très intenses doivent amener à consulter. Le diagnostic de migraine n’est posé qu’après plusieurs crises douloureuses. Les origines de la migraine restent mal connues, mais on soupçonne des facteurs génétiques. Les femmes sont plus touchées que les hommes.

Conseils pratiques contre la migraine

Les causes des maux de tête varient d’un individu à l’autre. Dans le cas des migraines, certains facteurs peuvent favoriser ou déclencher une crise bien qu’ils n’en soient pas la cause. Il s’agit notamment du stress, de la fatigue, du manque de sommeil, de certaines conditions météorologiques comme le vent ou l’orage, de la lumière et des odeurs fortes, de certains aliments ou de la faim.

Dans le cas des migraines menstruelles, la cause est hormonale. La chute du taux d’œstradiol en fin de cycle entraine les crises de migraine.

Il est conseillé aux personnes migraineuses de tenir un journal pour noter les éléments et symptômes qui accompagnent ou précèdent les crises afin d’identifier et d’éviter au mieux les comportements et les éléments qui favorisent la migraine.

En cas de crises, il est conseillé de s’allonger dans une pièce isolée du bruit et de la lumière, d’appliquer une compresse froide sur le front, de masser le cuir chevelu et les tempes.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 05 Octobre 2015 : 11h20
Mis à jour le Lundi 05 Octobre 2015 : 11h20
PUB
PUB