Méthode la plus soft pour arrêter de fumer

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 25 Mai 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 10 Octobre 2014 : 11h00
Il existe toutes sortes de méthodes pour arrêter de fumer, des plus farfelues aux plus sérieuses, sans compter toutes les techniques et conseils qui se transmettent de bouche à oreille. Voici ici la méthode la plus soft, celle que le Dr Philippe Presles, médecin et tabacologue, propose à ses amis et clients.
PUB

Cette méthode comprend quatre étapes.

Étape n°1

Vous continuez à fumer, mais vous expérimentez en même temps les patchs.

Au réveil, vous mettez un patch et vous continuez à fumer au gré de vos envies.

Ainsi, sans stress, vous constatez simplement l'efficacité des patchs pour réduire vos envies de fumer et vous constatez aussi qu'avec le patch, vous fumez naturellement moins. Vous constatez surtout que ce n'est pas dangereux de fumer avec un patch.

De cette façon, vous renforcez votre motivation à l'arrêt, et votre confiance en vous. Vous observez qu'il est parfaitement possible de réduire votre consommation, puis d'arrêter.

Attention, vous devez utiliser un patch ayant un fort dosage si vous fumez plus de 15 cigarettes par jour (voire deux patchs si vous fumez 2 paquets), et un patch au dosage moyen en dessous.

PUB
PUB

Étape n°2

Vous repérez vos envies et apprenez à choisir à chaque fois entre une cigarette et une gomme dosée à 2 mg de nicotine.

Vous pouvez ainsi remplacer certaines cigarettes par des gommes (ou autre forme de substitut nicotinique oral). Pour commencer, choisissez les plus faciles à substituer, puis augmentez progressivement. A votre rythme, vous allez remplacer de plus de plus de cigarettes par des gommes.

Attention, en soutien, vous portez toujours votre patch également fortement dosé.

Cette étape permet de s'habituer aux substituts nicotiniques et d'apprendre à bien les utiliser.

Désormais, vous maîtrisez vos envies, vous savez les contrôler grâce à votre consommation de gommes. En prime, à chaque envie, vous avez le choix : gomme ou cigarette.

Petit à petit, vous allez travailler les cigarettes les plus difficiles à abandonner, comme celle après le café ou en sortant du travail.

Étape n°3

Lorsque vous êtes prêt, arrêtez toute cigarette. Si nécessaire, fixez-vous une date.

Évidemment, vous avez toujours votre patch à fort dosage (ce n'est pas le moment de diminuer) et vos gommes à volonté pour vous rassurer. Mais grâce à cette méthode, vous ne subissez pas, vous maîtrisez votre arrêt, ce qui est très rassurant.

L'autre avantage des substituts nicotiniques est d'éviter les fringales et donc la prise de poids, et l'irritabilité.

La durée des différentes étapes est très variable. On peut suggérer 15 jours à 1 mois pour chacune, mais le bon rythme, c'est le vôtre ! Lors de la 3e étape, attention à ne pas arrêter trop tôt les gommes, prenez votre temps. Quant au patch, vous diminuerez progressivement le dosage, mais surtout pas trop tôt non plus. Plus vous faites durer cette étape sur plusieurs mois, plus vous prendrez de l'assurance, plus vous aurez confiance en vous pour vous libérer du tabac.

Étape n°4

La rechute est un phénomène fréquent, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut abandonner. Dans le cas d'un accident, oubliez cet écart (quel ex-fumeur n'en a pas fait ?), c'est sans conséquence si vous n'arrêtez pas le patch et les gommes

Sinon, considérez cette période comme une pause. L'important est de ne jamais abandonner les substituts nicotiniques. Reprenez à l'étape qui vous correspond le mieux, pourquoi pas à la première.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 25 Mai 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 10 Octobre 2014 : 11h00
PUB
PUB
A lire aussi
Je veux arrêter de fumer : qu'est-ce qui marche ?Publié le 27/05/2012 - 22h00

En matière d’arrêt du tabac, il n’existe pas de recette miracle. Cette entreprise est extrêmement difficile et chaque fumeur doit trouver et adapter la ou les méthodes qui lui convient.Ceci dit, il existe des techniques de sevrage qui se sont révélées efficaces chez une majorité de...

Le tabac : c'est décidé, j'arrête !Publié le 14/07/2000 - 00h00

Le tabac est à l'origine de nombreuses pathologies, dont le redoutable cancer du poumon. Une fois que votre décision d'arrêter de fumer est prise, ou pour vous aider à la prendre, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien qui évalueront avec vous votre niveau de dépendance...

Sevrage tabagique : ce qui vous fait craquerPublié le 08/03/2005 - 00h00

De la dépendance en passant par la gestuelle et les situations environnementales, tout est réuni pour faire craquer et replonger l'ex-fumeur. Quels sont les principaux facteurs à connaître et à identifier pour prévenir les rechutes ?

Plus d'articles