Messieurs : savez-vous manier votre rasoir ?

Messieurs, vous êtes adepte du rasoir pour son côté pratique, rapide et pas cher ? Vous avez sans doute remarqué quelques petits désagréments liés à ce mode de rasage. Nos conseils pour manier le rasoir comme il se doit. Le rasoir est bien pratique quelle que soit la zone à raser. Pourtant, ce geste qui fait partie du quotidien peut se révéler être parfois un peu agressif pour la peau. Le dermatologue Didier Coustou* rappelle la bonne routine à adopter pour une peau belle et nette.
© Adobe Stock
Sommaire

Le rasoir, adapté à tous les types de peaux ?

Sous ses airs inoffensifs, le rasage n’est pas forcément adapté à tous les types de peaux. Le Dr Coustou confirme que "certains types de peaux et certains types de poils vont avoir plus de difficultés à supporter le rasage:" Les peaux sensibles ou les peaux dont les poils sont très durs et/ou frisés connaîtront plus de gênes après le rasage."

Pourquoi le rasoir agresse ma peau ?

Après s’être rasés, certains hommes constatent parfois des irritations avec des rougeurs, des picotements, une sensation d’échauffement (le feu du rasoir), de peau qui tiraille, des poils incarnés, parfois même "une folliculite, une inflammation du follicule pileux", ajoute le professionnel. Tous ces désagréments sont liés au rasage qui est une agression pour le poil et la peau. Dans le meilleur des cas, le poil est coupé et le passage de la lame agresse la surface de la peau, mais parfois il est carrément arraché à cause de lames élimées ou de gestes mal appropriés.

Les poils incarnés sont quant à eux dus "au fait que le poil qui a été coupé n’arrive pas à retraverser l’épiderme lorsqu’il repousse" explique le dermatologue. Les peaux épaisses et/ou aux poils frisés sont les plus sujettes aux poils incarnés.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : *Interview Dr Didier Coustou, dermatologue, consultant Avène (Pierre Fabre).