Méningite à méningocoque : repérer les symptômes
Sommaire

Contre les méningites à méningocoque, la vaccination

En France, les méningocoques les plus fréquents sont les méningocoques B et C.

Depuis 2010, la vaccination contre les méningocoques C figure dans le calendrier vaccinal.

Elle est recommandée pour tous les nourrissons à l'âge de 12 mois. Un rattrapage est prévu jusqu’à l’âge de 24 ans pour tous les enfants, adolescents et jeunes adultes non encore vaccinés. Une seule injection est nécessaire. Le vaccin est remboursé à 65 % par l’Assurance maladie.

Un vaccin contre la souche B est disponible (Bexsero de Novartis).

Il n’est pas remboursé sauf en cas d'épidémie locale, mais il est remboursé par certaines complémentaires santé, notamment pour les nourrissons.

Il existe d’autres vaccins dirigés contre d’autres sérogroupes de méningocoques, mais ils ne sont utilisés qu’en cas de risque particulier : fragilité (ex. les personnes qui n'ont pas ou plus de rate) ou exposition spéciale (contact avec une personne infectée par le sérogroupe A, W ou Y, voyage dans un pays exposé, certaines périodes de l'année…).

Enfin, il faut savoir que la vaccination contre les 4 sérogroupes A, C, Y, W est obligatoire pour les personnes se rendant en pèlerinage à La Mecque.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le Quotidien du médecin, 26 janvier