Mémoire : 10 conseils pour l’entretenir toute sa vie
Sommaire

3 - La tactique du… post-it !

Même si nous avons tous des capacités de mémorisation différentes, la richesse de la mémoire augmente avec les années. Résultat : « Dès 30 ou 40 ans, il devient plus long de classer les infos, puis de les rappeler… Et c’est normal ! Cela ne veut pas dire qu’on perd la mémoire, explique Bernard Croisile. Ce n’est pas parce qu’on ne sait plus où l’on a mis ses clés qu’on est atteint de troubles mnésiques graves ! La mémoire à court terme paraît moins efficace, mais il lui faut juste un peu plus de temps », précise le neurologue.

D’où l’intérêt de s’offrir ce qu’on appelle des « béquilles » : on a tous besoin de post-it, de listes de courses, de pense-bêtes... qui, rassurez-vous, ne nuisent pas aux capacités mnésiques.

4 - Des aliments stimulants

Le cerveau est un grand consommateur d’énergie : à lui seul, il consomme 20% de l’énergie dépensée par l’organisme. D’où la nécessité de bien l’alimenter et de bien l’hydrater.

Notre matière grise a besoin d’un demi-litre d’eau par jour et de glucides complexes (pain, pâtes, riz). Il faut miser sur les produits frais, riches en acides aminés, et sur les vitamines. La vitamine B12 (crustacés, foie, poisson, produits laitiers) a des effets directs sur la mémoire. Bien sûr, les fruits et légumes si précieux pour la santé en général, sont à l’honneur pour notre mémoire. Leurs antioxydants renforcent les parois des neurones, tout comme les lipides polyinsaturés (huile de colza ou poisson).

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : D'après Medisite, "10 trucs pour booster sa mémoire".