Mélisse

© Istock

La mélisse (Melissa officinalis) est une plante médicinale renommée pour ses bienfaits sur l’humeur et le sommeil ainsi que pour ses propriétés digestives.

Publicité

Une longue tradition comme plante médicinale

La mélisse est une plante mellifère dont les feuilles ressemblent à celles de la menthe. On la retrouve fréquemment dans les jardins. Vivace et facile à cultiver, elle repousse les acariens et les moustiques par son odeur citronnée, mais attire les abeilles, ce qui lui vaut d’être fréquemment appelée mélisse citronnelle (Melissa signifiant abeille en grec) ou même parfois simplement citronnelle. Elle n’est cependant pas de la même famille que la citronnelle (Cymbopogon citratus) utilisée dans la cuisine asiatique.

Plante médicinale de longue date, la mélisse était déjà connue de Pline l’Ancien qui décrit ses bienfaits dans son Histoire Naturelle. Mais elle était aussi bien connue des médecins arabes : Avicenne disait « qu’elle rend le cœur joyeux et les esprits vitaux forts ». La mélisse est également à la base de la très fameuse « Eau de mélisse des Carmes » créée au XVIIème siècle et toujours commercialisée de nos jours. Elle est aussi longtemps entrée dans la composition d’élixirs de jouvence.

En phytothérapie, ce sont les feuilles et ses fleurs, récoltées en été, qui sont utilisées. On extrait de la mélisse une huile essentielle sédative.

La mélisse et les troubles de l’humeur et du sommeil

Relaxante et sédative, la mélisse est traditionnellement employée en cas de troubles du sommeil d’origine nerveuse, de stress ou de troubles de l’humeur (agitation, agressivité, dépression légère…).

Ces propriétés sur les troubles du sommeil, notamment lorsqu’elle est associée à la valériane (1), ont été mises en évidence par différentes études. La mélisse serait bien tolérée par les enfants et améliorerait la qualité du sommeil. Son utilisation dans les troubles du sommeil d’origine nerveuse est reconnue par la Commission E (commission allemande de phytothérapie), par l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) et par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ses propriétés anxiolytiques sur les tensions nerveuses en cas d’anxiété et de stress sont bien documentées (2) et reconnues par les organismes officiels, notamment l’ESCOP (coopération scientifique européenne de phytothérapie) et l’EMA. C’est la plante médicinale à conseiller en cas d’agitation, de tension voire d’agressivité d’origine nerveuse. Elle est réputée pour améliorer l’humeur.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Mardi 19 Mai 2015 : 15h10
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 15h10
PUB
PUB